Nouvelles : “J'ai besoin d'un câlin parce que je suis triste...”

“J'ai besoin d'un câlin parce que je suis triste...”

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
38 38 Partages

Les professeurs doivent faire face à plusieurs défis lors de leur travail. En effet, ce n'est pas toujours évident d'avoir la responsabilité de plusieurs jeunes élèves qui ont tous leur lot de problèmes à la maison. Or, heureusement pour eux, il y a des professeurs qui sont prêts à tout afin d'aider leurs étudiants et voilà qu'une de ces enseignantes a eu la brillante idée de mettre à la disposition de ses élèves une boîte à câlins.

L'enseignante en question se nomme Julia Brown et elle a partagé son idée avec le public afin d'inspirer d'autres professeurs à faire la même chose.

Voici les explications de Julia Brown:

"J'ai essayé quelque chose de nouveau dans ma classe et j'ai appelé ça la boîte à "j'ai besoin de".

J'ai bricolé cette boîte avec du carton et des crayons. Si un de mes étudiants doit me dire quelque chose qu'il n'est pas confortable de dire à voix haute, il peut l'écrire sur un carton en me laissant son nom et ensuite, il n'a qu'à le déposer dans la boîte. Pour ma part, je m'engage à leur faire un retour sur ce qu'ils m'ont envoyé d'ici la fin de la semaine."

Au départ, Julia s'attendait à recevoir des demandes sur des leçons qui avaient été mal comprises, des besoins quant à des accessoires scolaires, des problèmes avec d'autres élèves, de l'aide pour des travaux scolaires, des câlins, un besoin de parler à quelqu'un, des demandes pour être changé de place dans la classe ou des problèmes d'intimidation.

En fait, tout ce que Julia souhaitait, c'était que ses étudiants soient au courant qu'ils pouvaient toujours compter sur elle.

Mais Julia a rapidement compris qu'en fait, elle remplissait un besoin bien plus grand qu'elle l'avait cru auprès de ses étudiants.

Par exemple, Julia a été amenée à régler un problème d'intimidation chez un de ses étudiants. 

Puis, au fil des semaines, Julia a demandé à tous les étudiants de sa classe de déposer un carton dans la boîte, et ce, même lorsqu'ils n'avaient pas de demandes à formuler.

Avec le temps, Julia s'est rendue compte que de plus en plus d'étudiants lui faisaient part de leurs problèmes et plusieurs de ceux-ci ne passaient même plus par la boîte, car ils se sentaient assez en confiance pour s'adresser directement à l'enseignante.

C'est fou de voir à quel point il suffit parfois d'écouter les plus jeunes pour leur faire comprendre que nous sommes là pour eux. Souhaitons que Julia inspire d'autres personnes!

Partager sur Facebook
38 38 Partages

Source: Love That Matters · Crédit Photo: Courtoisie