Nouvelles : «J'ai couché avec 130 hommes à cause de ma dépendance au sexe»

«J'ai couché avec 130 hommes à cause de ma dépendance au sexe»

Une histoire hors du commun.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Au Royaume-Unis, une jeune femme d'une vingtaine d'années affirme avoir couché avec 130 hommes à cause de sa dépendance au sexe. Elle a décidé de raconter son histoire pour aider celles et ceux qui vivent la même chose en ce moment et pour éviter qu'on les stigmatise.

C'est le Mirror qui rapporte l'histoire de Frankie Considine, une jeune femme britannique de 28 ans dont la vie a pris un tournant inattendu après la séparation de ces parents. En effet, le média britannique indique qu'elle est rapidement devenue accro au sexe. D'ailleurs, elle affirme avoir couché avec 130 hommes différents en raison de cette dépendance qu'elle avait beaucoup de mal à contrôler. Elle a même avoué avoir couché avec 4 hommes dans la même journée. Elle compare cette dépendance au sexe à une dépendance à une drogue: elle passait ses journées à se demander quand est-ce qu'elle allait avoir droit à sa prochaine dose.

Malheureusement pour elle, comme toute dépendance, cette dépendance au sexe a eu des conséquences néfastes sur sa vie, raconte le Mirror. En effet, cela lui a créé des problèmes dans le cadre de son travail, mais aussi auprès de ses amis sans parler des effets négatifs sur sa santé physique et mentale. Le média britannique indique qu'elle a notamment souffert de dépression, de maladies sexuellement transmissibles et est tombé enceinte sans savoir qui était le père.

Finalement, le Mirror indique qu'elle a été diagnostiquée avec une dépendance au sexe. Une addiction qu'elle estime avoir développée en raison de la séparation de ses parents lorsqu'elle avait 13 ans. Elle explique notamment avoir perdu sa virginité dès l'âge de 14 ans. Une autre raison qui expliquerait cette dépendance serait liée selon elle à la mauvaise image qu'elle a de son corps. Finalement, il aura fallu qu'elle donne naissance à une petite fille pour qu'elle se décide à suivre une thérapie.

Le Mirror indique d'ailleurs que cette thérapie fut salvatrice puisque la jeune femme a réussi à mettre un terme à cette dépendance. Si elle raconte son histoire aujourd'hui, c'est pour aider les personnes dans une situation similaire à s'en sortir, mais aussi pour mettre fin à la stigmatisation. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Mirror · Crédit Photo: Courtoisie