Nouvelles : “J’ai juste entendu le bruit 'aïe' et quand je suis allée la voir, elle avait les yeux ouverts dans l’eau.”

“J’ai juste entendu le bruit 'aïe' et quand je suis allée la voir, elle avait les yeux ouverts dans l’eau.”

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Dimanche dernier à Marseille, une adolescente de 15 ans est morte électrocutée dans sa baignoire, en raison de son téléphone intelligent. La jeune fille consultait son appareil tandis qu'il était branché au secteur.

Le journal La Provence a rapporté que c'était le père qui avait retrouvé sa fille alors que son corps était inanimé dans la baignoire. L'homme a transporté sa fille aux urgences, mais en vain.

Dans une entrevue qu'il a accordée à BFMTV, le père de Tiffen a déclaré: "Les gamins ont leur téléphone 24 heures sur 24 donc ils trouveront toujours l’excuse pour entrer dans une salle de bain avec leur smartphone. Il faut donc faire des téléphones ou des chargeurs qui sont capables de disjoncter quand ils sont en contact avec l’eau, je pense qu’on évitera beaucoup de choses."

Malheureusement, il ne s'agit pas du seul cas du genre à s'être produit et en décembre dernier, une fillette de 9 ans nommée Kamila perdait aussi la vie dans sa baignoire en raison d'un téléphone branché au secteur. La mère de Kamila a partagé son troublant récit à BFMTV: "J’ai juste entendu le bruit 'aïe' et quand je suis allée la voir, elle avait les yeux ouverts dans l’eau. [...] Elle était joyeuse, c’était le rayon de soleil de la maison. J’ai tout perdu".

En France, 4 personnes sont décédées dans des circonstances similaires au cours des quatre derniers mois seulement. 

Mais ce qui est le plus troublant, c'est que déjà en 2018, la Direction générale de répression des fraudes avait lancé cette première alerte: "La DGCCRF a été informée de plusieurs décès par électrocution (survenus depuis 2017) liés à l’utilisation de téléphones portables dans la salle de bain. Dans un cas, la victime utilisait son téléphone, branché sur le secteur, alors qu’elle était dans sa baignoire. Dans deux autres cas, les victimes étaient en train de brancher le chargeur de leur téléphone, en ayant les mains mouillées et/ou les pieds dans l’eau".

Jérôme Koenig, qui est directeur général adjoint de l'association Promotelec, termine en rappelant qu'il faut toujours éviter de recharger un appareil dans une pièce où il y a présence d'humidité: "Certes, un portable en lui-même n'est pas dangereux avec sa batterie de 7 volts. Mais dès qu'il est branché au secteur, il atteint les 230 volts. On l'oublie trop souvent".

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: BFMTV · Crédit Photo: Capture d'écran