Nouvelles : “J'ai pris la température de mon fils et il faisait de la fièvre. Je ne l'ai pas envoyé à l'école.”

“J'ai pris la température de mon fils et il faisait de la fièvre. Je ne l'ai pas envoyé à l'école.”

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Quand on a des enfants et qu'un beau matin, un d'eux est malade, on finit souvent par jongler avec l'idée de le garder à la maison ou de l'envoyer à l'école malgré tout.

Samantha Moriá Reynolds est une maman qui a déjà dû faire face à une telle situation et voici un texte très inspirant qu'elle a écrit à ce sujet:

"Ce matin, Sam s'est réveillé et elle a remarqué que son fils ne se sentait pas bien.

Sam sait que son fils est le plus gentil des garçons et qu'il est un parfait amour.

Alors quand il n'agit pas comme d'habitude, Sam sait que quelque chose cloche.

Sam a donc pris la température de son fils, et sans grande surprise, voilà qu'il faisait de la fièvre.

Sam a donné du Tylenol à son fils, et puis ...

Sam n'a PAS envoyé son fils à l'école.

Ses amis et sa famille sont ce qu'il y a de plus important pour lui. Ce gamin est un ami de tout le monde. Il dit qu'il sait à quel point c'est mauvais d'être malade et de passer à côté des choses, mais il ne veut pas que ses amis ressentent la même chose.

Même après que la fièvre ait baissé quelques heures plus tard, Sam n'a PAS envoyé son fils à l'école.

Sam a même dû s'absenter de son travail en sachant que le bien-être de son fils et des enfants qui fréquentent son école est plus important que le travail manqué.

Le fils de Sam a été invité à trois fêtes d'anniversaire au cours de la fin de semaine.

Le fils de Sam était tellement excité d'y aller, mais il devra malheureusement aussi les manquer parce que le fils de Sam est MALADE.

Sam sait que transmettre une maladie ne serait pas un bon cadeau d'anniversaire, même si elle sait très bien qu'en contrepartie, le fait que son fils ne puisse pas assister à la fête le déçoit énormément.

Sam sait que son fils sera toujours contagieux jusqu'à ce qu'il soit sans fièvre, sans médicaments, pendant 24 heures.

Si le fils de Sam fait de la fièvre à 7 h dimanche, le fils de Sam ne sera pas non plus à l'école lundi."

Disons-le, si tous les parents faisaient comme Samantha, il y aurait certainement moins d'absentéisme dans les écoles et au travail! 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Love That Matters · Crédit Photo: Capture d'écran