Nouvelles : “Je ne me souviens pas d'avoir vu un paquet de cartes dans les mains de l'infimière alors qu'on me donnait un épidural”

“Je ne me souviens pas d'avoir vu un paquet de cartes dans les mains de l'infimière alors qu'on me donnait un épidural”

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
91 91 Partages

Nikki Pennington est une internaute qui a décidé de rendre hommage aux infirmières.

La jeune femme ne s'en doutait pas, mais son hommage allait toucher tellement de gens qu'en très peu de temps, des milliers de personnes l'ont partagé.

Voici donc l'hommage livré par Nikki:

"Je ne me souviens pas avoir vu un paquet de cartes dans la main de celle qui a serré très fort ma main pendant qu'on me faisait une épidurale.

Je ne me souviens pas avoir entendu quelqu'un dire "Go Fish" pendant que j'étais dans la salle d'accouchement en train de donner naissance à mon enfant.

Je ne me souviens pas avoir vu des cartes traîner à mes côtés pendant qu'on s'occupait de moi parce que je souffrais d'une réaction aux médicaments.

Je ne me souviens pas avoir surpris des infirmières en train de jouer aux cartes lorsque je suis allé les voir à leur bureau le soir où ma mère s'est fait diagnostiquer un cancer en phase terminale.

Je ne me souviens pas avoir entendu "c'est à ton tour" lorsque ma mère recevait ses traitements de chimio et de radio.

Vous savez ce dont je me rappelle?

Toutes ces infirmières qui me tenaient les deux mains pendant que je donnais naissance à mes bébés.

Cette infirmière qui est restée debout avec moi dans la salle de bain et qui m'a aidé à prendre ma douche après avoir subi une césarienne.

Cette infirmière qui s'est installée sur une chaise à côté de la mienne pour me réconforter dans la salle d'attente pendant que je paniquais en réalisant que ma mère ne reviendrait peut-être plus jamais parmi nous.

L'infirmière qui aidait ma mère à se déplacer parce que la maladie l'avait rendue trop faible.

L'infirmière qui était avec ma mère dans l'hélicoptère le jour où elle est morte et qui m'a assuré qu'elle avait tenu la main de ma maman afin qu'elle ne meure pas seule.

Je n'ai jamais vu une seule fois une main pleine de cartes à jouer, je n'ai vu que des mains d'infirmières tenir des mains qui en avaient besoin."

Partager sur Facebook
91 91 Partages

Source: Love That Matters · Crédit Photo: Courtoisie