Nouvelles : Jean-Marie Bigard et Michel Sardou se mobilisent contre le festival de viande de chiens.

Jean-Marie Bigard et Michel Sardou se mobilisent contre le festival de viande de chiens.

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,623 2.6k Partages

Il s'agit de deux poids lourds de la sphère culturelle française qui se mobilisent pour la bonne cause, celle des animaux, puisque Jean-Marie Bigard et Michel Sardou ont décidé de signer une pétition pour interdire la tenue d'un festival qui est consacré à la consommation de chiens et de chats.

C'est LCI qui rapporte cette nouvelle qui risque d'en surprendre un grand nombre d'entre vous tant on ne s'attendait pas à ce que ces deux célébrités s'engagent dans une cause comme celle-ci. En effet, Jean-Marie Bigard et Michel Sardou viennent de signer une pétition qui a pour but de «protester contre le festival de Yulin consacré à la consommation de viande de chiens et de chats. La chaîne explique qu'il s'agit d'un événement qui se tiendra du 21 au 30 juin en Chine. Un pays connu pour son ouverture à ce niveau-là.

LCI raconte que pour le moment plus de 166 000 signatures ont été récoltées. C'est le chanteur Phil Barney qui remettra le tout ce mercredi 29 mai à 11h à l'ambassade de Chine à Paris. Il devrait être accompagné de plusieurs manifestants qui militent pour les droits des animaux. La chaîne de télévision explique qu'il ne s'agit pas des seules célébrités qui se sont engagées pour la cause animale parce que parmi les autres signataires de cette pétition, on compte Corrine Touzet, Raphaël Mezrahi ou encore Nicoletta.

Pour celles et ceux qui ne sont pas vraiment familiers avec le festival de Yulin, Wikipédia explique qu'il s'agit «d'un festival ayant lieu chaque 21 juin à Yulin, dans la province chinoise de Guangxi. Il est consacré à la viande de chien et de chat. Lors des préparations du festival, plusieurs milliers de chiens et de chats seraient abattus pour l'occasion». 

Toujours selon les informations de Wikipédia, «plus de 10 000 chiens et 4 000 chats seraient tués lors de chaque édition. Parmi les méthodes d'abattage utilisées, on trouve notamment l'ébouillantage vivant. D'autres chiens et chats sont directement éventrés, empoisonnés ou éviscérés vivants. Les ébouillanter vivant permet de garder leurs corps intacts, ce qui en fait l'une des méthodes d'abattage les plus utilisées dans ce festival. Les animaux sont aussi parfois tués à coups de bâton».

Partager sur Facebook
2,623 2.6k Partages

Source: LCI · Crédit Photo: Facebook