Nouvelles : L'éboueur licencié parce qu'il faisait une sieste a retrouvé un emploi

L'éboueur licencié parce qu'il faisait une sieste a retrouvé un emploi

Une très bonne nouvelle!

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que l'histoire d'Adama Cissé, l'éboueur licencié parce qu'il faisait la sieste, a fait couler beaucoup d'encre aux quatre coins de la France, on vient d'apprendre que cet homme d'une trentaine d'années vient de trouver un nouvel emploi. C'est ce qu'on appelle ne pas perdre de temps.

C'est Le Parisien qui rapporte cette nouvelle qui est en train de faire le tour du pays. En effet, Adama Cissé, l'éboueur licencié parce qu'il faisait la sieste, vient de trouver un nouvel emploi. C'est ce qu'on appelle ne pas perdre de temps. Le quotidien indique qu'une entreprise, qui a tenu à rester anonyme, lui a fait une promesse d'embauche. D'ici peu de temps, il devrait donc être de nouveau titulaire d'un emploi stable et va pouvoir se remettre à subvenir aux besoins de sa famille.

Le Parisien rappelle que cet habitant de la Seine-Saint-Denis avait été licencié de son emploi d'éboueur pour avoir été surpris en train de faire une sieste en octobre 2018. Un internaute l'avait pris en photo et l'avait publié sur les médias sociaux. La photo était devenue virale et Adama Cissé avait perdu son travail dans la foulée. 

Le motif ? Une attitude qui va à l'encontre du règlement intérieur, indique Le Parisien. En réaction à ce licenciement, l'homme de 37 ans a attaqué en justice son ancien employeur. Le verdict de cette affaire sera rendu au mois de juin prochain.

Comme vous le savez sans doute, l'histoire d'Adama Cissé a ému beaucoup de monde et un homme en particulier s'est mis en tête de lui retrouver un travail, raconte Le Parisien. Il s'agit de Nabil Larbi, un élu de Bondy. Ce dernier a donc obtenu une promesse d'embauche pour celui qui ne cherche qu'à travailler depuis son licenciement. Comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, cet emploi serait situé pas très loin de chez lui en Seine-Saint-Denis.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Twitter