Nouvelles : L'homme qui a violé un bébé de 2 semaines placé en protection 24h/24 en prison.

L'homme qui a violé un bébé de 2 semaines placé en protection 24h/24 en prison.

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
10,287 10.3k Partages

L'homme de 25 ans qui a violé un bébé de deux semaines, causant des blessures si graves qu'il est toujours entre la vie et la mort, doit maintenant être placé sous protection en prison pour empêcher les autres prisonniers de s'attaquer à lui. 

Au moment d'écrire ces lignes, le bébé est toujours aux soins intensifs de l'hôpital Royal Belfast Hospital for Sick Children en Irlande du Nord et reçoit des soins d'urgence pour tenter de lui sauver la vie. On ignore toujours s'il va s'en tirer ou s'il aura des séquelles permanentes de son agression. 

Le suspect, un homme de 25 ans que nous ne pouvons pas nommer pour protéger l'identité de l'enfant, est incarcéré à la prison de Maghaberry à Lisburn. Il est placé sous protection et traité comme une « personne spéciale à risque ». Il est isolé pour sa sécurité loin de tous les autres prisonniers qui sont soit des terroristes, des meurtriers, des personnes violentes ou des membres de gang, d'après The Sun. 

« Les gens sont outrés, tant à l'extérieur de la prison qu'à l'intérieur », a déclaré une source anonyme à The Sun. « Je suis certain que si les autres prisonniers pouvaient avoir accès à cet homme, il serait battu à mort. C'est du moins ce qu'on entend dans les couloirs de la prison. »

Rappelons que l'agression a eu lieu à Annalong, le 29 septembre dernier. Les détails de cette sordide histoire ont été rendus publics vendredi dernier après que le suspect soit apparu très brièvement en cour pour entendre les charges portées contre lui. 

L'homme de 25 ans devra se présenter en cour mercredi. Il est accusé d'agression sexuelle sur un enfant de moins de 13 ans et d'avoir causé de sérieuses blessures physiques à ce même enfant. 

Le suspect demeure en prison pour le moment et aucune demande de caution n'a été déposée pour le moment. 

Toutes nos pensées se tournent vers la famille de l'enfant qui se trouve toujours aux soins intensifs au moment d'écrire ces lignes. Nous leur souhaitons de tout coeur que l'enfant s'en sorte sans conséquence grave sur sa santé physique et émotionnelle. 

Partager sur Facebook
10,287 10.3k Partages

Source: Mirror · Crédit Photo: Capture d'écran