Nouvelles : L'ours Mischa utilisé comme bête de foire perd la vie

L'ours Mischa utilisé comme bête de foire perd la vie

Une véritable tragédie.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors qu'il recevait des soins depuis la mi-septembre, l'ours Mischa s'est finalement éteint ce mardi dans un refuge près de la ville de Chartres. C'est une anesthésie qui lui a été fatale. Une histoire qui risque d'émouvoir un très grand nombre de personnes à travers le pays.

C'est Le Parisien qui rapporte cette bien triste nouvelle qui va sans doute faire le tour de l'hexagone. En effet, l'ours Mischa, dont l'histoire avait touché beaucoup de Français, est décédé ce mardi au refuge de la Tanière de la commune de Nogent-le-Phaye à la suite d'une anesthésie qui lui a été fatale. L'animal, qui avait de nombreux problèmes de santé, souffrait notamment de grands problèmes respiratoires et cette anesthésie avait été faite dans le but de lui faire un lavage bronchopulmonaire. Malheureusement, le corps médical n'aura pas pu aller jusque-là.

Le Parisien explique qu'une grande épique avait été mise en place autour de l'ours afin qu'il puisse se remettre sur pieds au plus vite. Le quotidien indique qu'il y avait 7 vétérinaires, un anesthésiste, un cardiologue et un spécialiste de l'échographie. Rien que ça. Si toutes les conditions étaient réunies pour le sauver, son état de santé était bien trop délicat. Il n'a donc pas survécu aux mauvais traitements subis lorsqu'il était une bête de foire dans le Loir-et-Cher.

Selon les informations relayées par Le Parisien, l'histoire de Mischa avait ému une bonne partie de la France. Elle était même remontée jusqu'aux oreilles du gouvernement. Le quotidien relate que le ministère de la Transition écologique avait demandé à ce que Mischa ne soit plus utilisé comme bête de foire et reçoive les soins nécessaires pour qu'il puisse se remettre sur pieds.

Le 13 septembre, le ministère de la Transition écologique a annoncé « l'interdiction administrative immédiate et définitive de la présentation au public » de Mischa. Il avait, par la suite, était conduit au refuge de la Tanière de la commune de Nogent-le-Phaye où il avait repris du poil de la bête. Malheureusement, il n'a pas survécu à son état de santé critique. S'il avait été pris en charge plus tôt, peut-être que le dénouement de cette histoire aurait été différent.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Youtube