Nouvelles : La France toujours championne du monde des prélèvements obligatoires

La France toujours championne du monde des prélèvements obligatoires

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que les annonces de baisses d'impôts se sont multipliées depuis l'arrivée d'Emmanuel Macron au pouvoir, la France est toujours championne du monde des prélèvements obligatoires.

C'est BFM TV qui rapporte cette nouvelle qui risque d'en agacer un grand nombre d'entre vous. En effet, la France est toujours championne du monde des prélèvements obligatoires bien que plusieurs annonces de baisses d'impôts ont été faites par le président de la République, Emmanuel Macron, dont notamment la baisse des cotisations salariales dans le privé et la diminution progressive de la taxe d'habitation ou encore la réforme de la fiscalité des revenus du capital. 

Pour celles et ceux qui ne sont pas familiers avec la notion de prélèvements obligatoires, Wikipédia rappelle qu'elle correspond aux «impôts, taxes et droits divers affectés au budget général de l'État, aux impôts affectés aux collectivités locales ainsi que les cotisations sociales obligatoires des organismes sociaux officiels».

Selon les informations relayées par BFM TV, une étude de l'Organisation de coopération et de développement économiques a révélé que les prélèvements obligatoires en France sont restés stables entre 2017 et 2018. Toutefois, s'il n'y a pas eu de hausse majeure, la France reste toujours le pays qui a la pression fiscale la plus importante avec 46,1%. Le Danemark arrive en seconde position et est suivi de près par la Belgique et la Suède. 

Du côté des pays où les prélèvements obligatoires sont les plus faibles, la chaîne de télévision indique que le Mexique remporte la palme avec seulement 16,2%. À titre de comparaison, les prélèvements obligatoires sont en dessous de 25% aux États-Unis, 24,3% plus précisément. BFM TV souligne que la moyenne mondiale est de 34,3%. La France est donc bien au-dessus de celle-ci.

Si l'un des engagements d'Emmanuel Macron était d'exercer une pression fiscale moins importante sur les Français, on ne peut pas dire pour le moment que sa promesse s'est réalisée.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: BFM TV · Crédit Photo: Adobe Stock