Nouvelles : La mère de l'infirmière qui s'est suicidée déplore le manque de ressources

La mère de l'infirmière qui s'est suicidée déplore le manque de ressources

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
107 107 Partages

La mère d'une infirmière de 23 ans qui s'est enlevé la vie a lancé un cri du coeur afin de dénoncer les difficultés rencontrées par sa fille alors qu'elle avait besoin de soutien psychologique.

C'est le 29 mars dernier que l'infirmière de 23 ans nommée Émilie Houle s'est suicidée.

La jeune femme avait laissé une lettre bouleversante afin d'expliquer son geste. Suite à son décès, le cousin d'Émilie a décidé de publier la lettre en question sur les réseaux sociaux et celle-ci a été partagée à plus de 66 000 reprises.

Mais malgré cet immense appui en provenance du public, la mère d'Émilie sait que le combat ne fait que commencer, car elle tient à dénoncer le fait que sa fille n'a jamais reçu l'aide qu'elle demandait pourtant. Après avoir contacté les centres de prévention du suicide de sa région ainsi que des organismes communautaires spécialisés en santé mentale, la jeune femme s'était retrouvée devant un mur, car partout, on lui disait qu'elle aurait besoin d'un billet du médecin afin d'avoir de l'aide.

Aux dires de la mère d'Émilie, sa fille aurait même demandé à ce qu'elle soit amenée à l'hôpital, mais encore là, on l'a renvoyée à la maison. Dans sa lettre d'adieu, la jeune femme expliquait avec tristesse: "Je me suis présentée à l’urgence dans le but de me faire hospitaliser. Pour le psychiatre, je ne nécessitais pas d’hospitalisation."

Toujours dans la même lettre, Émilie laissait entendre que cet incident aura peut-être été la goutte de trop: "J’en ai juste été encore plus découragée parce que j’ai eu l’impression qu’on ne pouvait pas m’aider. Je pense que c’est pourquoi il y a un énorme taux de suicide ici. Il manque de ressources et les professionnels n’ont pas la formation nécessaire pour nous venir en aide."

Enfin, voici maintenant la publication effectuée par le cousin d'Émilie, Jimmy, qui a souhaité partager sa lettre d'adieu:

Partager sur Facebook
107 107 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Courtoisie