Nouvelles : La mission antiterroriste militaire Sentinelle sera mobilisée pour la prochaine manifestation des gilets jaunes

La mission antiterroriste militaire Sentinelle sera mobilisée pour la prochaine manifestation des gilets jaunes

Un weekend qui s'annonce explosif.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
50 50 Partages

Alors que le premier ministre Édouard Philippe avait prévenu ses intentions d'appliquer la tolérance zéro concernant les prochains rassemblements des gilets jaunes, le porte-parole du gouvernement vient d'annoncer que la mission antiterroriste militaire sera mobilisée ce samedi. 

C'est le Huffington Post qui rapporte cette nouvelle qui risque de diviser l'opinion publique. Certains vont être pour cet usage de la force alors que d'autres vont trouver ça complètement injuste. Une chose est certaine tout le monde va avoir son avis sur la question. En effet, le gouvernement d'Emmanuel Macron a annoncé qu'il allait employer les grands moyens lors du 19e samedi de mobilisation des gilets jaunes puisqu'il allait faire appel à l'aide de la mission antiterroriste militaire sera mobilisée.

C'est le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux qui l'a annoncé lors d'un point presse ce mercredi. Il a notamment déclaré que "Des moyens spécifiques seront déployés dès le weekend prochain, avec des brigades anti-casseurs, l'usage de drones, de marquages indélébiles, une zone de filtrage en amont, et la mobilisation renforcée du dispositif Sentinelle conformément à leur mission". On vous laisse regarder un extrait de l'allocution ci-dessous.

Évidemment, comme vous pouvez vous en douter, cette nouvelle n'a pas fait que des heureux. D'ailleurs, des députés de l'opposition n'ont pas manqué de pointer du doigt la décision du gouvernement. Le président de la France Insoumise a déclaré que ce n'était pas le rôle de l'armée d'intervenir pour calmer les violences dans les rues de Paris. D'autres déplorent que le gouvernement compare les gilets jaunes à des terroristes.

Wikipédia rappelle que "la mission antiterroriste militaire est également appelée Opération Sentinelle. Il s'agit d'une opération de l'armée française déployée au lendemain des attentats des 7,8 et 9 janvier 2015, pour faire face à la menace terroriste sur le territoire national et protéger les "points" sensibles du territoire. Elle est renforcée lors des attaques du 13 novembre 2015 en Île-de-France". 

Ainsi, le gouvernement adresse un message clair aux gilets jaunes: tolérance zéro pour les individus qui se montreront violents. Il faut dire que tout le monde est encore traumatisé par ce qu'il s'est passé samedi dernier. On pense notamment aux Champs-Élysées qui ont été pratiquement ravagés par les gilets jaunes et autres casseurs. Le gouvernement ne souhaite donc prendre aucun risque et va mettre toutes les chances (et toutes les forces) de son côté pour éviter que des scènes de chaos ne se reproduisent ce samedi.

Partager sur Facebook
50 50 Partages