Nouvelles : La police débarque chez un prêtre du Vatican en pleine partouze
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

La police débarque chez un prêtre du Vatican en pleine partouze

L'un des scandales sexuels les plus surprenants!

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
7,193 7.2k Partages

Au cours des dernières années, l'Église catholique a été mêlée à plusieurs scandales sexuels. Or, la plupart des gens ignorent l'existence de l'un des scandales sexuels les plus surprenants en lien avec l'Église catholique.

Cette histoire plutôt étonnante s'est produite en juin 2017 alors que la police avait surpris ne dizaine d’hommes qui prenaient part à une orgie tout en consommant de la drogue en grande quantité. La fête en question avait été organisée Monseigneur Luigi Capozzi, le secrétaire du cardinal Francesco Coccopalmerio, au Vatican.

La police s'était rendue dans un appartement de l’ancien palais de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi suite aux nombreux signalements de voisins qui se plaignaient du bruit et des allées et venues incessantes.

Bien que l'histoire avait été rendue publique, celle-ci avait été en quelque sorte étouffée au moment où les événements s'étaient produits.

D'ailleurs, en Italie, de nombreux médias se contredisent quant à cette histoire.

Alors que certains médias dénoncent le fait que le Vatican a tout mis en oeuvre afin que la controverse demeure confidentielle, d'autres médias accusent des organisations aux mauvaises intentions qui auraient inventé de toute pièce cette histoire afin de nuire à la nomination de Mgr Luigi Capozzi. Dans le même ordre d'idées, certains médias maintiennent une théorie similaire, or ils croient que c'était plutôt pour nuire au cardinal Francesco Coccopalmerio, voire même au pape François.

Évidemment, si l'histoire est véridique, on peut comprendre que certains adeptes de l'Église catholique soient choqués d'apprendre que de telles choses se produisent, or il faut quand même garder à l'esprit que cette fois-ci au moins, ceux qui prenaient part à cette fête controversée étaient consentants.

Après tout, même si ces saints hommes s'engagent à demeurer abstinents, leurs pratiques sexuelles font partie de leur privée.

Et vous, croyez-vous que les personnes impliquées dans cette controverse auraient dû être dénoncées plus vivement? Croyez-vous qu'elles méritent encore leur place dans l'Église catholique?

Partager sur Facebook
7,193 7.2k Partages

Source: 20 Minutes
Crédit Photo: Adobe Stock