Nouvelles : La police lance un important avertissement concernant des menaces de Revenu Canada.

La police lance un important avertissement concernant des menaces de Revenu Canada.

Prenez information de tous les détails ici.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
192 192 Partages

Depuis quelques années, des fraudeurs se font passer pour des agents de Revenu Canada et parviennent à soutirer de l'argent à leurs victimes en les menaçant de les envoyer en prison.

Généralement, ces fraudeurs vont immédiatement terroriser leurs victimes en déclarant qu'ils ont mandat contre cette personne et que si celle-ci n'agit pas rapidement, la police pourrait se présenter à leur domicile. Dans d'autres cas, des fraudeurs se montrent extrêmement gentils auprès de leurs victimes tout en leur annonçant que celles-ci ont droit à un généreux remboursement.

André Durocher, un inspecteur de la police de Montréal, explique que les fraudeurs demandent souvent à leurs victimes de les payer en utilisant des méthodes plutôt particulières, par exemple, avec des Bitcoins ou avec des cartes prépayées d'iTunes.

À cet effet, Durocher fait une précision qui semble pourtant évidente: "Aucun agent officiel du gouvernement ne pourrait vous demander d'acheter une carte prépayée d'iTunes, de la gratter et de vous fournir le code."

La réalité selon Durocher, c'est qu'aucun agent de Revenu Canada n'est autorisé à vous contacter par téléphone afin d'exiger un paiement urgent.

Ceux et celles qui auraient reçu un appel du genre sont invités à le signaler auprès du Centre antifraude du Canada.

Si jamais vous avez été victime de ce type d'appel et que vous avez fourni de l'argent à des fraudeurs, il est très important de le signaler à la police ou de contacter directement le Centre antifraude du Canada.

On rapporte aussi dans certains médias que certains de ces fraudeurs contactent leurs victimes à l'aide de messages préenregistrés et généralement, ceux-ci sont uniquement en anglais.

Partager sur Facebook
192 192 Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: Courtoisie