Nouvelles : La SQ avertit les automobilistes qu'elles va les avoir à l'oeil au cours des prochains jours

La SQ avertit les automobilistes qu'elles va les avoir à l'oeil au cours des prochains jours

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Les automobilistes devront redoubler de prudence au cours des prochaines semaines, car la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé le début d'une grande opération consistant à intensifier les interventions ciblant la capacité de conduite affaiblie par l’effet de l’alcool ou d’une drogue.

Tous les services de police de la province prendront part à cette opération intitulée "Vous sortez? Nous aussi." et ceux-ci pourront aussi compter sur la collaboration de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

L'opération a été lancée le 28 novembre à Trois-Rivières et elle devrait se poursuivre jusqu'au 2 janvier 2020.

Une campagne de sensibilisation accompagne cette opération, car la police vise à rappeler aux citoyens que les patrouilleurs interviendront de façon intensive et que des points de contrôle routier seront installés afin de détecter si la capacité de conduire des conducteurs est affaiblie par l’alcool, la drogue ou une combinaison des deux.

Les contrôleurs routiers de la SAAQ interviendront pour leur part auprès des véhicules lourds, des autobus et des taxis.

Rappelons aussi que le dépistage obligatoire est maintenant en vigueur et que les policiers peuvent exiger d’un conducteur qu’il fournisse un échantillon d’haleine au bord de la route, qu’ils soupçonnent ou non qu’il ait consommé récemment de l’alcool.

La police souligne aussi que les conducteurs fautifs peuvent s'exposer à une suspension/révocation du permis de conduire, une saisie du véhicule, une amende, un antidémarreur éthylométrique obligatoire et même à un casier judiciaire.

Il faut saluer une telle opération, car seulement entre 2013 à 2017, les collisions dues à l’alcool ont causé en moyenne :

  • 100 décès (28 % du total des décès annuels)
  • 220 blessés graves (14 %)
  • 1 800 blessés légers sur les routes du Québec (5 %)

Enfin, pour la même période de temps, la SQ rappelle qu'on retrouve chez les conducteurs décédés dans une collision de la route au Québec:

  • 34 % des conducteurs avaient des drogues licites ou illicites dans le sang
  • 20 % des conducteurs avaient du cannabis dans le sang
    • 37 % de ceux âgés de 16 à 24 ans avaient du cannabis dans le sang
    • 46 % de ceux âgés de 16 à 19 ans avaient de cannabis dans le sang
    • 16 % de ceux âgés de 25 ans ou plus avaient du cannabis dans le sang.
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Mtl Blog · Crédit Photo: Facebook