Nouvelles : La SQ doit fermer son quartier général de Chicoutimi en raison de la présence d'explosifs

La SQ doit fermer son quartier général de Chicoutimi en raison de la présence d'explosifs

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
186 186 Partages

La Sûreté du Québec à Chicoutimi a dû fermer son Quartier général pendant quelques heures en raison de la présence d'explosifs dans ses bureaux.

Les explosifs se sont trouvés au Quartier général après qu'un citoyen ait rendu de vieux bâtons de dynamite. Étant donné l'état des bâtons, les policiers ont jugé plus prudent de prendre toutes les précautions nécessaires.

Dans une entrevue accordée au journal Le Quotidien, le responsable des relations avec les médias de la SQ, Hugues Beaulieu, a expliqué: "Lorsque j’ai aperçu ce que le citoyen nous avait amené, j’ai eu un doute sur la dangerosité des explosifs. Je ne savais pas si c’était fragile et j’ai enclenché la procédure dans ce genre de situation."

Même un périmètre de sécurité a été dressé autour du Quartier général, les policiers n'ont pas été évacués et ils ont pu continuer de vaquer à leurs occupations.

En raison du périmètre de sécurité, les piétons se faisaient demander de changer de trottoir tandis que les automobilistes pouvaient circuler normalement. 

Cette mésaventure aura toutefois permis aux autorités de faire une importante mise au point auprès du public quant aux procédures à suivre par rapport aux explosifs. Hugues Beaulieu conclut en révélant: "Si jamais d’autres citoyens ont des explosifs dont ils veulent se défaire, il est de loin préférable d’appeler le service de police. Des gens pourront aller les chercher en toute sécurité. Il est aussi risqué de transporter ce matériel dans un véhicule."

Partager sur Facebook
186 186 Partages

Source: Le Quotidien · Crédit Photo: Courtoisie