Nouvelles : La vie d'une femme se transforme en cauchemar alors qu'elle se retrouvent avec des sourcils horribles.

La vie d'une femme se transforme en cauchemar alors qu'elle se retrouvent avec des sourcils horribles.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une femme de Kalamazoo, au Michigan, s'est retrouvée avec des sourcils "monstrueux" suite à un traitement de microblading qui a vraiment mal tourné.

La femme nommée Shannon Bozell avait décidé de faire le grand saut en subissant un traitement de microblading, alors qu'elle vivait avec des sourcils pratiquement invisibles depuis les années 90.

Or, une très mauvaise surprise attendait Shannon, car bien qu'elle souhaitait avoir des sourcils plus apparents, elle en a eu beaucoup plus que ce que le le client demandait. En effet, comme Shannon l'explique, elle s'est littéralement retrouvée avec des "chenilles" au-dessus des yeux et la seule façon qu'elle a trouvée afin d'y remédier a été de changer de coiffure.

Le microblading est une procédure semi-permanente qui implique de minuscules aiguilles qui grattent la peau et laissent une petite quantité de pigment à sa place.

Mais comme l'a bien illustré Shannon dans une entrevue qu'elle a livrée à CBS Austin, au lieu de se retrouver avec les sourcils dont elle rêvait, elle a plutôt eu droit à des sourcils gigantesques, en plus de cloques qui l'ont grandement fait souffrir.

Shannon a donc raconté qu'elle est entrée dans le salon avec de minces sourcils blonds et qu'elle était tellement gênée lorsqu'elle est repartie qu'elle avait peur de marcher dans la rue, car elle craignait de croiser des gens qui découvriraient sa nouvelle apparence.

Dans une tentative de cacher ses nouveaux sourcils, Shannon a dû assombrir la teinte de ses cheveux.

Elle est retournée au salon pour se plaindre et on lui a offert un autre rendez-vous pour essayer de corriger la situation, mais 24 heures seulement après le deuxième traitement, deux grosses cloques se formaient à proximité de ses sourcils.

Le salon a expliqué que c'était parce que Shannon avait subi deux traitements dans un court laps de temps que des cloques s'étaient formées.

On a donc conseillé à Shannon d'attendre 30 jours afin de laisser le temps aux sourcils de rétrécir et de retrouver une couleur plus claire.

Shannon prétend que le salon lui a refusé un remboursement à plusieurs reprises et qu'à la place, on a préféré lui offrir de corriger la situation par d'autres procédures.

Les photos qui montrent les résultats avant et après le traitement de microblading de Shannon ont fait sensation sur les réseaux sociaux et elles sont rapidement devenues virales.

La propriétaire du salon a riposté sur Facebook, en dénonçant la publication de Shannon comme étant de la diffamation, mais elle a finalement supprimé sa publication, tout en justifiant par la suite qu'elle avait offert toutes les solutions possibles à sa cliente, mais que celle-ci les avait refusées.

Enfin, Shannon a consulté autre salon pour un traitement de suivi.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Mirror · Crédit Photo: Capture d'écran