Nouvelles : Le cerf-souris du Viêt Nam réapparait 29 ans plus tard après avoir disparu

Le cerf-souris du Viêt Nam réapparait 29 ans plus tard après avoir disparu

Oui, vous avez bien lu.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que le cerf-souris du Viêt Nam faisait partie de la liste des animaux les plus recherchés, il vient de réapparaître 29 ans après avoir disparu. Un événement inespéré qui est en train de faire le tour de la planète.

C'est Le Parisien qui rapporte cette nouvelle qui risque de réjouir tous les amis des animaux à travers le monde. En effet, 29 ans après avoir disparu,  le cerf-souris du Viêt Nam a fait un retour discret. Le quotidien explique qu'il a été photographié récemment en Asie et son cliché a été publié ce lundi. Un événement extraordinaire puisqu'il n'a été aperçu que 5 fois entre 1910 et 1990. Il faisait d'ailleurs partie de la liste des 25 animaux les plus recherchés établie par Global Wildlife Conservation. Tellement il était introuvable, certains scientifiques pensaient qu'il n'en existait plus.

Pour celles et ceux qui se demandent à quoi ressemble un cerf-souris, Le Parisien explique qu'il s'agit d'un mammifère, seulement présent au Viêt Nam, qui possède la même taille qu'un lapin. Son poids s'élève environ à 5 kilos et il s'agit d'un herbivore. Il est aussi qualifié de chevrotain à dos argenté.  Si vous n'arrivez toujours pas à visualiser à quoi il peut ressembler, le quotidien indique qu'il s'agit grossièrement d'un cerf qui aurait la taille d'un caniche d'une couleur argentée. Rien que ça. 

Comme vous l'aurez compris, il s'agit d'un animal qui se fait rare. Le Parisien raconte que la première fois qu'il a été aperçu c'était en 1910 et seulement 4 personnes ont pu le voir. Par la suite, il aura fallu attendre 80 ans pour que des personnes le voient de nouveau. Le quotidien indique que cette espèce séjournerait dans trois provinces vietnamiennes en particulier. Plusieurs caméras ont été installées dans ces régions afin d'essayer de comprendre ce comportement et surtout avoir des images de cette espèce qui se distingue par sa grande discrétion.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Global Wildlife