Nouvelles : Le garçon de 14 ans suspecté d'avoir tué un garçon de 12 ans sera jugé en tant qu’adulte

Le garçon de 14 ans suspecté d'avoir tué un garçon de 12 ans sera jugé en tant qu’adulte

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Aux États-Unis, le bureau du procureur du comté de Gallatin a confirmé que James Sasser III, un suspect de 14 ans dans le meurtre d’un garçon de 12 ans de West Yellowstone, sera accusé en tant qu’adulte.

Sasser a été arrêté mercredi dernier, avec James Sasser Jr. et Patricia Batts, en lien avec la mort de James Alex Hurley qui serait survenu autour du 3 février 2020.

Selon les procureurs, les trois individus seraient responsables de la "torture systématique" qui a conduit à la mort de Hurley.

James Sasser III est détenu sous caution de 500 000 $ dans un établissement pour mineurs à Billings et il reviendra dans le comté de Gallatin pour faire face à des accusations en tant qu’adulte.

Hurley vivait avec ses grands-parents, sa tante de 18 ans et ses oncles de 6 et 14 ans. 

La grand-mère de Hurley, Patricia Batts, avait déclaré aux enquêteurs que le garçon vivait avec eux depuis deux ans après avoir été envoyé au Montana par sa mère pour vivre avec son père pendant que sa mère continuerait de vivre au Texas. 

Le père du garçon est mort environ deux ans auparavant et c’est la raison pour laquelle le garçon vivait désormais avec eux.

Selon ce que Batts avait révélé aux enquêteurs, elle a eu trois enfants biologiques avec James Sasser Jr., soit Madison Sasser, 18 ans, James Sasser, III, 14 ans ainsi qu'un autre garçon de 6 ans.

Lorsque la mère de la victime a été contactée par un détective, elle a déclaré qu’elle avait fait de nombreuses tentatives pour contacter le garçon par téléphone, mais qu'elle avait été systématiquement bloquée par Batts.

Pour sa part, Batts aurait déclaré aux enquêteurs que le comportement du garçon était devenu "de plus en plus problématique" après le décès du père du garçon, notamment en buvant de l’alcool et en volant des articles dans les magasins.

La grand-mère, Sasser, et l’oncle aîné ont tous déclaré que le garçon s’était plaint d’entendre des voix et qu’il s’était automutilé à plusieurs reprises, lui causant des blessures. Le trio a également déclaré que le garçon était suicidaire.

C'est au cours de l'enquête que la police est parvenue à récolter divers éléments de preuve qui démontraient que l'enfant aurait subi un traitement horrible au cours des deux dernières années.

En plus d'être privé de nourriture, l'enfant aurait subi de nombreuses blessures.

Les accusés devraient revenir devant le juge au cours des prochaines semaines.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: KRTV · Crédit Photo: Capture d'écran