Nouvelles : Le gouvernement met en place la cantine à 1 euro et les petits-déjeuners gratuits à l'école

Le gouvernement met en place la cantine à 1 euro et les petits-déjeuners gratuits à l'école

Une très belle initiative.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,280 1.3k Partages

Les enfants n'auront plus le ventre vide dans plusieurs régions françaises parce que le gouvernement a décidé de mettre en place la cantine à 1 euro ainsi que les petits-déjeuners gratuits dans certaines académies.

C'est 20 minutes qui rapporte cette nouvelle qui risque de faire sourire plusieurs familles aux quatre coins de la France parce qu'un véritable geste vient d'être fait pour le bien-être de leurs enfants à l'école. En effet, le gouvernement vient de faire une importance capitale concernant l'alimentation des jeunes enfants dans le milieu scolaire. Huit académies vont avoir la chance de tester un projet-pilote qui permettra aux enfants de manger à la cantine pour 1 euro par jour à partir de fin avril ainsi que de profiter de petits-déjeuners gratuits à partir du 17 avril. 

Ce sont les enfants de villes comme Montpellier, Toulouse ou encore Amiens qui vont pouvoir profiter de ce programme qui va sans doute changer des vies. On ne sait pas encore combien de temps devrait durer ce projet-pilote, mais on imagine que de premiers résultats concluants devraient voir le jour juste après la fin de l'année scolaire. En effet, les académies vont pouvoir expérimenter ce programme au cours des mois d'avril, mai et juin. Une période sans doute suffisante pour mesurer l'effet d'une telle initiative.

Comment tout cela fonctionne au juste ? 20 minutes explique que ce projet-pilote fait partie de la "stratégie nationale de lutte contre la pauvreté" développée par le gouvernement. Un plan d'action qui a un budget colossal de 8,5 milliards d'euros. Le quotidien explique qu'un repas à la cantine coûte environ 4,50 euros. Pour que les enfants puissent le payer seulement 1 euro, le gouvernement va donner 2 euros de sa poche et la différence sera payé par les communes concernées.

Si ce projet-pilote s'avère une réussite, il sera bien entendu étendu à l'ensemble de la France pour que chaque enfant ne soit plus en carence alimentaire alors qu'il est à l'école, indique 20 minutes. D'ailleurs, on espère qu'il sera appliqué au reste du pays très vite puisqu'aujourd'hui en France, un enfant sur dix arrive dans son établissement scolaire sans avoir mangé, raconte le quotidien. Une statistique qui fait froid dans le dos.

Partager sur Facebook
1,280 1.3k Partages

Source: 20 minutes · Crédit Photo: Pexels