Nouvelles : Le gouvernement préparerait un appel aux chômeurs pour travailler avec les producteurs agricoles

Le gouvernement préparerait un appel aux chômeurs pour travailler avec les producteurs agricoles

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que de nombreux travailleurs étrangers temporaires risquent de ne pas pouvoir se rendre au Québec en raison de la fermeture des frontières, le gouvernement prépare un appel aux chômeurs pour travailler dans les fermes.

C'est Radio-Canada qui rapporte cette nouvelle qui risque de faire couler beaucoup d'encre. Alors que de nombreux travailleurs étrangers temporaires en provenance notamment du Mexique, du Guatemala ou du Honduras risquent de ne pas pouvoir se rendre au Québec en raison de la fermeture des frontières, le gouvernement en collaboration avec le monde agricole prépare un appel aux chômeurs pour travailler dans les fermes. Ainsi, celles et ceux qui ont perdu leur emploi dans la restauration, dans l'hôtellerie et même les étudiants pourraient être appelés à la rescousse.

Radio-Canada indique qu'au total ce sont environ 16 000 travailleurs étrangers temporaires qui étaient attendus au Québec au cours des prochaines semaines. Certains devaient même arriver dès le mois d'avril. Le temps presse et il faut donc agir rapidement pour séduire les nouveaux chômeurs québécois de s'engager temporairement dans l'industrie agricole.

Toutefois, comment attirer des Québécois à faire un travail qui sera payé au salaire minimum ? Radio-Canada indique que le gouvernement est en train de réfléchir à la situation. Il est notamment en train de réfléchir à un incitatif qui pourrait séduire les nouveaux chômeurs. La chaîne de télévision parle notamment de l'idée de l'Union des producteurs agricoles qui consisterait pour les Québécois concernés d'être payés pour leur nouveau travail sans perdre les prestations de l'assurance-emploi.

Pour le moment, il s'agit d'un plan en élaboration, Radio-Canada souligne que des discussions sont en cours avec le gouvernement provincial, mais aussi avec le gouvernement fédéral. Il s'agit donc d'un dossier à suivre de très près.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Pexels