Nouvelles : “Le husky n'a pas froid, laissez-nous tranquille! ”

“Le husky n'a pas froid, laissez-nous tranquille! ”

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

À Charlottetown, un couple affirme avoir reçu de nombreuses plaintes au sujet de leur husky Riley parce que celui-ci passe de longs moments à l'extérieur, alors qu'il est seul et qu'il fait très froid.

Toutefois, si Riley passe autant de temps au froid, ce n'est pas du tout parce que ses maîtres sont sans pitié, mais bien parce que c'est ce que le chien désire.

Le couple a donc eu la très bonne idée d'afficher un message à l'attention des passants indiquant: "Le husky n'a pas froid. Fichez-nous la paix."

La maîtresse de Riley, Courtney Porter, explique que lorsque son chien décide d'aller passer du temps au froid, elle met l'affiche bien en évidence sur son terrain.

Courtney assure que Riley est rarement sans supervision lorsqu'il est à l'extérieur et qu'il n'y a que le matin où il peut passer une plus longue période temps laissé à lui-même. Or, dans tous les cas, si Riley reste à l'extérieur, c'est bien parce qu'il le souhaite.

La nuit, Riley préfère toutefois dormir au chaud à l'intérieur.

Quand il est à l'extérieur, Riley est toujours attaché en laisse et ce n'est pas parce que ses maîtres craignent qu'il prenne la poudre d'escampette, mais bien parce qu'ils ont peur que l'animal se blesse avec les branches des nombreux arbres sur leur terrain.

D'ailleurs, ceux et celles qui ont accusé le couple d'être impitoyable avec Riley ignorent certainement que les deux propriétaires de l'animal étudient en tant que futurs vétérinaires.

Courtney a adopté Riley avec son conjoint alors que la pauvre bête avait été retrouvée abandonnée au milieu de la forêt. Le chien souffre notamment d'un gros problème d'anxiété de la séparation et lorsqu'il reste trop longtemps à l'intérieur, il a trop chaud.

Enfin, si Courtney voulait que Riley passe plus de temps à l'intérieur, elle devrait lui donner des médicaments et elle ne veut surtout pas en arriver là.

Source: CBC · Crédit Photo: Courtoisie