Nouvelles : Le mystère plane toujours quant à l'affaire des guirlandes de slips à Poligny

Le mystère plane toujours quant à l'affaire des guirlandes de slips à Poligny

Ces mystérieuses guirlandes ont soudainement fait leur apparition dans le village.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
346 346 Partages

Il y a le mystère de Stonehenge, celui des soucoupes volantes de Roswell ou sinon le véritable assassin de John Fitzgerald Kennedy, mais voilà qu'une nouvelle énigme s'ajoute au lot et il s'agit du mystère des guirlandes de petites culottes de Poligny au Jura.

En effet, depuis le début du mois de février, ces mystérieuses guirlandes ont soudainement fait leur apparition dans le village.

Le phénomène ne semble pas vouloir disparaître, car jeudi matin cinq nouvelles guirlandes composées d'une soixantaine de petites culottes sont apparues.

Ce qui est le plus insolite dans cette histoire, c'est que comme personne ne revendique ces guirlandes, les théories qui tentent d'expliquer les origines de ces guirlandes se multiplient chacune d'elles est plus farfelue que la précédente.

Jusqu'ici, l'hypothèse la plus populaire est celle concernant un groupe d'opposants au projet Center Parcs qui devrait être construit sur le territoire du village.

Toutefois, la municipalité ne s'arrête pas à cette piste: "Personne n’a rien revendiqué, et tout le monde a un avis. Certains savent mais ne disent rien! Ce qui est certain, c’est que ce genre d’action qui ne fait de mal à personne fait parler de Poligny. Nous sommes la capitale du comté, mais on peut devenir aussi celle du slip"! Si cela fait venir des touristes!"

D'ailleurs, alors que la mairie s'était empressée de retirer les premières guirlandes, voilà que le maire a décidé d'adopter une toute nouvelle stratégie par rapport à celles-ci en les laissant sur place:"C'est certainement un canular. On ne va pas s'amuser à courir après le gang des slips la nuit."

Voici quelques guirlandes de petites culottes qui ont été répertoriées par certains médias:

Partager sur Facebook
346 346 Partages

Source: BFMTV · Crédit Photo: Courtoisie