Nouvelles : Le nombre de sans-abris connaît une augmentation fulgurante à Paris

Le nombre de sans-abris connaît une augmentation fulgurante à Paris

Une statistique bien triste.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
620 620 Partages

On tient sans doute, la nouvelle la plus triste de la journée et elle nous vient de France où on vient d'apprendre que le nombre de sans-abri à augmenter de 23% à Paris comparé aux chiffres de l'année dernière.

C'est 20 minutes qui rapporte cette nouvelle qui risque d'en agacer un grand nombre d'entre vous, surtout ceux qui luttent contre la pauvreté. En effet, comme chaque année lors de la nuit de la Solidarité, des employés de la mairie de Paris ont recensé le nombre de sans-abri qui dormaient dans la rue ce soir-là. Les résultats ne sont pas très flatteurs puisque la mairie a trouvé 3641 personnes qui dormaient dans les rues de Paris alors qu'ils étaient 2952 l'année dernière à la même époque. Soit une augmentation de 23% par rapport à l'année dernière. Des chiffres loin d'être encourageants.

D'après les informations de 20 minutes, la plupart des sans-abris recensés par la mairie de Paris ont entre 25 et 54 ans. La principale observation est plutôt alarmante: les sans-abri seraient de plus en plus jeunes. Pour une grande majorité, ils se sont retrouvés à la rue en raison d'un problème lié à leur travail et/ou à des relations qui ont complètement dérapé. Ils ont donc l'obligation de dormir à la rue parce que la plupart du temps, ils n'ont personne pour les aider ou leur offrir un toit d'appoint.

Mais comment font-ils pour vivre ? Toujours selon les informations de 20 minutes, 14% ont tout de même un travail, mais qui ne leur permet pas de sortir de la rue, 18% d'entre eux touchent des aides sociales alors que 23%  vivent uniquement en mendiant. Une manière de vivre bien délicate, mais ils n'ont forcément le choix s'ils veulent survivre. Soulignons tout de même que parmi ces sans-abri, on compte 12% de femmes, indique le quotidien.

Le plus dur dans tout ça pour les sans-abri est le regard des autres, raconte BFM TV. En effet, ils demandent très rarement de l'aide et ne veulent pas entendre parler des centres d'hébergement qui ont très mauvaise réputation. On espère que la mairie de Paris, mais aussi le gouvernement vont travailler de concert pour enrayer la pauvreté dans la capitale.

Partager sur Facebook
620 620 Partages

Source: 20 minutes · Crédit Photo: Facebook