Nouvelles : Le nouveau “Thermomix” de Lidl est soupçonné d'espionner ses propriétaires.

Le nouveau “Thermomix” de Lidl est soupçonné d'espionner ses propriétaires.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
679 679 Partages

Les propriétaires du robot cuiseur star de Lidl ont été avertis comme quoi un micro caché se trouvait à l'intérieur de leur appareil. Bien que le micro en question soit inactif selon la compagnie, de nombreux spécialistes s'inquiètent que celui-ci puisse servir à espionner dans l'éventualité où l'appareil serait piraté.

C'est le site Numerama qui a fait l'étonnante révélation à propos de l'appareil "Monsieur Cuisine Connect". Selon l'équipe de Numerama, celle-ci a travaillé en collaboration avec passionnés d'informatique afin de déverrouiller l'interface de l'appareil pour ensuite la démonter. 

L'opération de piratage de l'appareil aura permis de découvrir que celui-ci est doté d'une tablette sous une ancienne version d'Android, le système d'exploitation de Google. Le système d'exploitation en question daterait de 2015.

Ce qui est inquiétant, c'est qu'étant donné que l'appareil peut se connecter par wifi, cela signifie qu'il pourrait être vulnérable à une attaque de pirates informatiques.

Étant donné que l'appareil est doté d'un micro, on en déduit donc que des personnes mal intentionnées pourraient activer le micro à l'insu des propriétaires et ainsi, pouvoir espionner leurs moindres faits et gestes.

La compagnie Lidl a tenté de rassurer ses clients en expliquant que le micro était inactif et qu'il ne pouvait pas être activé sans l'accord de l'utilisateur, or l'équipe de Numerama et ses collaborateurs sont parvenus à communiquer sur l'application Discord, un système similaire à Skype.

De plus, comme le système d'exploitation de l'appareil n'a bénéficié d'aucune nouvelle mise à jour depuis 2017, il n'est pas impossible que le système comporte de nombreuses failles qui pourraient amplement faciliter la tâche d'éventuels pirates.

Michel Biero, le directeur exécutif achats et marketing de Lidl en France, a expliqué à BFMTV: "Il y a bien un micro et un haut-parleur  car lorsque les développeurs ont lancé le Monsieur Cuisine, il était prévu que l'appareil soit pilotable par la voix et éventuellement par Alexa (NDLR. l'assistant personnel intelligent d'Amazon). Nous avons laissé le micro mais il est totalement inactif et il n'est pas possible pour nous de l'activer à distance. [...] Les risques de piratage existent mais comme sur n'importe quel appareil tablette ou téléphone [...], il n'y avait pas besoin d'une tablette plus sophistiquée pour faire fonctionner l'appareil."

Partager sur Facebook
679 679 Partages

Source: BFMTV
Crédit Photo: Courtoisie