Nouvelles : Le petit Zack pourra porter le nom de son père décédé

Le petit Zack pourra porter le nom de son père décédé

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,849 1.8k Partages

Quelle histoire touchante! Vous vous souvenez de cet homme décédé dans un accident sur l'autoroute 40 en allant rejoindre sa femme à l'hôpital?

Jean-Danyel Savard avait 36 ans et il était tellement heureux d'avoir enfin un fils après avoir trouvé l'amour de sa vie. 

« C’était son premier enfant, le rêve de sa vie. Il voulait être présent à l’accouchement. Il avait tellement hâte de le prendre dans ses bras », a confié Daniel Savard, le père de la victime, à TVA Nouvelles, en juillet dernier. « Il ne pensait jamais qu’il allait trouver l’amour de sa vie. »

Jean-Danyel quittait l'Ontario pour rejoindre sa femme à Saint-Félicien. Un camion-citerne a fait une crevaison sur l'autoroute 40 près de Trois-Rivières pour ensuite percuter un autre poids lourds, traverser le terre-plein et percuter de plein fouet le véhicule de Jean-Danyel. Il est mort sur le coup, le 11 juillet dernier.

Julie Duchesne, la conjointe de Jean-Danyel, voulait que son fils Zack porte le nom de famille de son amoureux décédé, Savard. Mais comme l'homme n'a pas pu signer le certificat de naissance de son enfant qui n'était toujours pas né au moment de sa mort et comme Julie et Jean-Danyel n'étaient pas mariés, le Directeur de l’état civil ne voulait pas reconnaître sa paternité. Julie ne pouvait donner que son propre nom à son enfant. 

La femme s'est donc battue en cour pour que son fils puisse porter le nom de son père et elle a finalement remporté son combat. Le petit Zack, qui est né le lendemain des funérailles de son père, sera bel et bien un Savard. 

Les internautes ont été extrêment touchés par cette histoire. 

« Si on lui aurait refusé, ça aurait été dégueulasse ... déjà que c'est épouvantable qu'elle ait eu à se battre pour sa avec tout ce qu'elle a vécu.... Bien contente pour eux », a écrit l'un d'eux. 

« Félicitation ! Vous avez fait en sorte de que le système reconnaissance que votre enfant soit reconnu et légitime de porter le nom de son père et de ses droits. Bravo ! Belle accomplissement par le fait même vous avez peut-être contribuer à aider d'autre gens qui vivent la même chose que vous », a commenté un autre. 

Partager sur Facebook
1,849 1.8k Partages

Source: Facebook / Julie Duchesne · Crédit Photo: Facebook