Nouvelles : Le “Popeye Russe” annonce qu'il va mettre en vente les excédents de chair extraits durant ses chirurgies.

Le “Popeye Russe” annonce qu'il va mettre en vente les excédents de chair extraits durant ses chirurgies.

La gelée de pétrole sature les muscles, sous les tissus de la peau et la peau elle-même

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

L'adepte de culturisme russe qui s'était fait surnommer "Popeye" en raison de ses bras gonflés à l'huile synthétique a annoncé qu'il mettrait en vente les excédents de peau et de chair qu'on a dû lui retirer suite à une intervention chirurgicale sur un de ses biceps.

L'homme de 23 ans nommé Kirill Tereshin n'arrivait plus à bouger son bras et c'est pourquoi il a dû passer sous le bistouri.

Suite à sa chirurgie, le culturiste qui s'était fait surnommer Popeye a partagé une vidéo sur les médias sociaux dans laquelle il dévoile ce qu'il prétend être des morceaux de la chair enlevée tout en déclarant: "Ce sont mes trésors. Obtenez un morceau, la vente est débutée".

L'homme ajoute ensuite: "C'est très bizarre, très inhabituel. Mon bras est plus léger. Maintenant, je passe par une cure de désintoxication, bientôt nous allons procéder à la prochaine chirurgie".

La chirurgie aura duré deux heures et elle aura permis de retirer près de 2 kilos de chair et de muscles. Cette masse peut sembler imposante, mais en fait, il ne s'agit que du quart de ce qu'on devra retirer au jeune homme.

Tereshin devra donc subir trois autres chirurgies avant que ses bras soient de retour à la normale.

Dans une vidéo filmée après l'opération, Kirill demande au chirurgien Dmitry Melnikov: "Combien de muscle ai-je perdu?"

Melnikov, qui travaille à l'Université médicale d'État de Moscou Sechenov, lui répond alors: "Nous ne pouvons pas choisir dans votre cas, j'ai essayé de vous l'expliquer. Parce que le problème est que c'est de la gelée de pétrole. Vous l'avez injecté si profondément qu'elle s'est propagée dans le muscle et l'a tué. Il était mort de toute façon".

Le chirurgien poursuit en expliquant qu'il est quand même parvenu à effectuer 25% du travail.

Enfin, Melkinow en a aussi profité pour passer un message à ceux et celles qui seraient tentés de s'injecter de l'huile synthétique: "La gelée de pétrole sature les muscles, sous les tissus de la peau et la peau elle-même. Tout cela doit être enlevé, mais nous devons garder la veine, les nerfs, et d'autres fonctions du membre. La gelée de pétrole n'est pas conçue pour l'injection, seulement l'application externe. Kirill a injecté environ trois litres dans chaque bras. Il a saturé les tissus musculaires, bloqué le flux sanguin. En conséquence, le tissu meurt et est remplacé par une cicatrice qui est aussi dure qu'un arbre, vous pouvez même frapper sur elle et entendre le son habituel".

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Lad Bible · Crédit Photo: Capture d'écran