Nouvelles : Le président d'une association pour homosexuels victime d'une violente agression.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Le président d'une association pour homosexuels victime d'une violente agression.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1 1 Partages

À Paris, le président d’Urgence Homophobie a été agressé mardi soir en pleine rue.

C'est mardi soir dans le IIe arrondissement, près du métro Etienne Marcel, que le président d’Urgence Homophobie, Guillaume Mélanie, a été victime d'une violente agression.

Les gestes subis par Mélanie ont été si violents que l'homme s'est retrouvé avec le visage complètement tuméfié ainsi que le nez cassé. 

Mélanie a dénoncé l'attaque dont il a été victime en publiant une photo de son visage accompagnée d'un texte très éloquent sur les réseaux sociaux: "Ce soir, c’est mon tour. Agression homophobe à la sortie d’un restau. Nez cassé. Choqué. Du sang partout. Je suis homosexuel, et nous sommes en 2018."

Guillaume Mélanie a bien voulu livrer les détails de l'attaque qu'il a subie mardi soir, alors qu'il sortait tout juste d’un restaurant non loin du quartier du Marais : "On sortait du restaurant avec des amis. Le temps de se dire au revoir, on gênait le passage. Et un homme a dû voir qu’on était gay, ça ne lui a pas plu. [...] Il a poussé l’un d’entre nous pour pouvoir passer et on lui a juste dit doucement. Là, il m’a dit des insanités homophobes, m’a traité de PD et m’en a collé une, un gros coup de poing dans le nez."

Les médias locaux racontent que Mélanie a été hospitalisée dans la nuit qui a suivi l'attaque et qu'on l'a traité pour de nombreux hématomes ainsi qu'une fracture du nez. L'homme devait déposer une plainte à la police au cours de la journée de mercredi.

L'attaque subie par Mélanie a rapidement suscité des réactions de la part des internautes qui n'ont pas caché avoir été choqués d'apprendre qu'une telle chose avait pu se produire dans les rues de Paris.

Ce qui est le plus inquiétant dans cette triste histoire, c'est que depuis le début du mois d'octobre, on a recensé plusieurs agressions homophobes à Paris et l'attaque dont Guillaume Mélanie vient d'être victime s'ajoute à cette liste qui semble vouloir s'allonger.

À titre d'exemple, le 13 octobre dernier, un homme se faisait agresser dans le XVe arrondissement parce qu'il portait du maquillage. Sinon, le 8 octobre dernier, deux femmes avaient été victimes d'une agression, et ce, seulement parce qu'elles se trouvaient sur un banc de parc place de la République. Enfin, le 6 octobre, deux hommes ont été violemment battus parce qu'ils avaient été vus en train de s'embrasser.

Rappelons aussi qu'il y a quelques semaines, le comédien Arnaud Gagnoud avait révélé avoir été victime d'une agression.

Partager sur Facebook
1 1 Partages

Source: Le Parisien
Crédit Photo: Courtoisie