Nouvelles : Les allergies printanières de plus en plus fortes à chaque année.

Les allergies printanières de plus en plus fortes à chaque année.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
452 452 Partages

Des spécialistes de la santé ainsi que le gouvernement du Québec ont mis la population en garde contre les allergies printanières qui seraient de plus en plus fortes en raison notamment des changements climatiques.

Les allergies printanières, qu'on appelle aussi le rhume des foins, débutent généralement en avril en raison du pollen des arbres et des arbustes. Ces allergies se poursuivent souvent en juin, et cette fois-ci, elles sont causées par le gazon et le foin.

Selon la pharmacienne Anne-Émilie Dionne, celle-ci a confirmé à TVA Nouvelles qu'elle avait constaté une intensification du rhume des fois au cours des dernières années.

Pour sa part, le Dr Marek Rola-Pleszczynski, professeur-chercheur à la Faculté de médecine de l’Université de Sherbrooke, indique que les personnes souffrant d'allergies devront peut-être faire preuve de patience, étant donné que les épisodes d'allergies pourraient se prolonger: "C’est une possibilité. L’herbe à poux produit du pollen jusqu’aux premiers gels, donc si le temps froid arrive plus tard, l’exposition au pollen se prolonge."

Même son de cloche du côté du gouvernement qui annonce dans un communiqué: "Les changements climatiques allongent la période pendant laquelle les plantes et les arbres produisent du pollen. Par conséquent, la période des allergies risque elle aussi de se prolonger au cours des prochaines années."

Courage tout le monde!

Partager sur Facebook
452 452 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Courtoisie