Nouvelles : Les autorités révèlent que le coronavirus pourrait muter et se propager plus facilement.

Les autorités révèlent que le coronavirus pourrait muter et se propager plus facilement.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

En Chine, les autorités ont révélé que le bilan des morts liés au nouveau coronavirus s'est alourdi, ce qui fait grimper le décompte à 9 morts. De plus, les autorités craignent que le coronavirus puisse se propager plus facilement.

C'est le vice-ministre de la commission nationale de la Santé, Li Bin, qui a confirmé lors d'une conférence de presse que le coronavirus "pourrait muter et se propager plus facilement".

Alors qu'un précédent bilan indiquait qu'on rapportait 300 cas de contamination en Chine, les nouveaux rapports révèlent que ce sont maintenant 440 patients qui ont été infectés par la maladie.

Pour sa part, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé qu'un comité ad hoc se réunirait mercredi afin de déterminer si une "urgence de santé publique de portée internationale" sera déclarée.

Par le passé, l'OMS avait dû utiliser ce terme pour des épidémies qui nécessitaient une réaction internationale, dont la grippe porcine H1N1 en 2009, le virus Zika en 2016 et la fièvre Ebola, qui a ravagé une partie de l'Afrique de l'Ouest de 2014 à 2016 et la RDC depuis 2018.

C'est en décembre dernier, à Wuhan, que ce nouveau coronavirus avait été identifié pour la toute première fois.

Au cours des semaines suivantes, des cas ont ensuite été rapportés ailleurs en Asie (Japon, Corée du Sud, Thaïlande, Taïwan), puis mardi dernier, on signalait un premier cas aux États-Unis. Le patient en question se trouve à être un homme d'une trentaine d'années qui est originaire de Wuhan et qui réside près de Seattle, dans le nord-ouest du pays. Peu après son arrivée au pays le 15 janvier dernier, l'homme avait décidé de contacter les services de santé après après avoir remarqué qu'il ressentait des symptômes s'apparentant au coronavirus.

Du côté de la France, on estime que le risque est "faible, mais ne peut pas être exclu", selon la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, tandis qu'en Australie, en Russie, au Népal, au Singapour, en Malaisie, au Vietnam, au Bangladesh et en Inde, on annonce que les contrôles ont été renforcés.

Enfin, pour ce qui est de la Russie, des caméras thermiques contrôlent la température des passagers venus de Chine.

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Capture d'écran