Nouvelles : Les cadavres de jumeaux nouveaux-nés sont retrouvés dans une valise abandonnée.

Les cadavres de jumeaux nouveaux-nés sont retrouvés dans une valise abandonnée.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Des jumeaux nouvellement nés ont été retrouvés morts dans une valise abandonnée.

La scène horrible s'est produite en Arkansas.

La police a expliqué que c'est un homme qui chassait aux abords de la County Road 602 qui a fait la découverte d'une valise mauve abandonnée dans un fossé.

La découverte s'est produite vendredi en après-midi et l'homme a immédiatement contacté la police de Cross County.

Selon Fox 16, une autopsie devait être pratiquée mardi en matinée sur les deux corps. C'est l'Arkansas State Crime Lab qui est chargé de l'opération.

On ignore encore pour le moment si les deux bébés sont morts avant d'avoir été placés dans la valise ou si leur décès est survenu dans la valise.

Le détective Jeffrey Nichols a expliqué à WREG que les enquêteurs avaient une douzaine de personnes dans leur mire qui pourraient les aider à comprendre les circonstances ayant entouré cette histoire horrible.

Une femme qui vit à proximité de l'autoroute Santia Wallace a expliqué aux médias locaux que les auteurs du crime pourraient être un couple de parents bien connu dans le voisinage pour maltraiter ses enfants.

En Arkansas, les bébés souffrant de mauvais traitements font malheureusement les manchettes par les temps qui courent, car rappelons qu'au début février, un couple de parents était arrêté par la police après que des morsures de rats aient été repérées sur le corps de leur fillette de deux semaines seulement.

Les deux parents qui vivaient à Magnolia avaient décidé de plaider coupable et ceux-ci ont écopé d'une sentence de prison de 5 ans.

D'ailleurs, si la police parvient à identifier les parents des deux bébés jumeaux retrouvés morts dans la valise, ceux-ci pourraient faire face à des condamnations très graves.

Voici un reportage de la télé locale: 

Source: Dailymail · Crédit Photo: Courtoisie