Nouvelles : Les docteurs disent à cette maman que son bébé de 23 semaines est invivable, alors elle fait 500 km pour aller à un autre hôpital.

Les docteurs disent à cette maman que son bébé de 23 semaines est invivable, alors elle fait 500 km pour aller à un autre hôpital.

Prête à tout pour sauver son bébé!

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Une mère a parcouru une distance de 500 km afin de sauver la vie de son bébé prématuré.

La mère de 22 ans nommée Cheri Price et si elle s'était fiée au personnel médical de l'hôpital à Isle of Wight, sa petite Hailie serait probablement morte aujourd'hui.

En effet, à l'hôpital, on lui disait qu'on ne pouvait rien faire pour son bébé qui semblait déjà prêt à sortir, et ce, à 23 semaines de grossesse seulement.

Mais voilà que Cheri et son conjoint de 32 ans, Tim, ont décidé de parcourir une distance de 500 km dans l'espoir d'éventuellement sauver leur petite fille.

L'opération aura été un vif succès, car à l'hôpital de Darlington, on est parvenu à sauver la vie de Hailie, et ce, même si elle était née à 23 semaines et 6 jours seulement.

La fillette ne pesait même pas un kilogramme à la naissance.

D'ailleurs, les médecins ont même dû la réanimer étant donné qu'un de ses poumons s'était affaissé.

De plus, le développement du bébé en était encore à une étape si précoce qu'on pouvait clairement voir les veines dans son corps à travers la mince couche de peau qui recouvrait son corps.

La fille est née le 23 février 2017, mais sa mère a seulement pu la prendre dans ses bras après une période de 18 jours.

Les bébés qui naissent à 24 semaines peuvent souffrir de nombreux problèmes médicaux et seulement 35% de ces bébés arrivent à survivre.

À cet effet, Cheri affirme: "Ça fait bizarre de dire ça, mais quand Hailie est née, elle ressemblait presque à un extra-terrestre rouge. Elle était encore à l'étape du foetus et elle ne ressemblait même pas à un bébé. On n'arrivait même pas à croire qu'elle survivrait à cela. Puis, dès sa naissance, elle a été placée dans un incubateur et nous n'avions pas le droit d'y toucher. Et sinon, on pouvait voir les veines de son cerveau à travers sa mince couche de peau."

Un peu plus d'un an après la naissance d'Hailie, on ne craint plus pour sa vie et c'est maintenant un bébé bien en santé.

Or, si Hailie n'avait pas écouté son instinct et qu'elle n'avait pas décidé de se rendre avec Tim à Darlington, rien de tout cela ne serait jamais arrivé.

Comme quoi l'instinct d'une mère est tout simplement imbattable.

Souhaitons que l'histoire de Cheri et de Hailie inspirent d'autres parents à faire l'impossible pour leurs enfants, même quand on leur dit qu'il n'y a plus d'espoir.

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Courtoisie