Nouvelles : Les femmes qui viennent accoucher au Canada pourraient endommager le système de santé

Les femmes qui viennent accoucher au Canada pourraient endommager le système de santé

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que de plus en plus de femmes étrangères viennent au Canada pour accoucher, le système de la santé du pays pourrait être mis à mal par une telle pratique. Coup de projecteur sur ce phénomène appelé «tourisme de naissance».

C'est CBC qui rapporte cette nouvelle qui risque de faire couler beaucoup d'encre. En effet, de plus en plus de femmes étrangères viennent au Canada pour accoucher et cela pourrait mettre mal le système de santé du pays. D'ailleurs, la chaîne de télévision indique qu'en 2018, le nombre de femmes étrangères qui accouchent au Canada a augmenté de 15%. Au total, ce sont 5000 naissances qui ont eu lieu cette année-là.

Ce phénomène appelé «tourisme de naissance» permet à ces nouveau-nés d'obtenir un passeport canadien puisque le pays applique le droit du sol qui selon Wikipédia est «une règle de droit attribuant une nationalité à une personne physique en raison de sa naissance sur un territoire donné, avec ou sans condition supplémentaire».

Le problème avec le «tourisme de naissance», c'est que de nombreuses femmes ne payent pas leurs factures d'accouchement après la naissance de leurs enfants, explique CBC. C'est donc notamment aux contribuables et au système de santé d'absorber les pertes. 

Cependant, ce ne sont pas toutes les femmes étrangères qui veulent profiter des largesses du système de santé canadien. En effet, CBC raconte que pour la grande majorité d'entre elles, l'objectif est d'offrir un meilleur avenir à leurs enfants. Le Canada est vu comme une terre d'opportunités, mais aussi comme un territoire bien plus sécuritaire que certains autres pays. Après avoir mis au monde leur enfant, certaines familles pensant également à s'installer au pays pour démarrer une nouvelle vie.

Toutefois, si la situation ne s'arrange pas, cela pourrait pousser le gouvernement fédéral à légiférer pour éviter les abus et autres factures impayées qui pourraient menacer la pérennité du système de santé canadien.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CBC · Crédit Photo: Adobe Stock