Nouvelles : Les frais bancaires seront plafonnés à 200 euros pour les plus fragiles

Les frais bancaires seront plafonnés à 200 euros pour les plus fragiles

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
76 76 Partages

Le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a annoncé que les frais bancaires seront plafonnés à 200 euros pour les plus fragiles, dans une déclaration faisant suite à une rencontre avec les représentants de la Fédération bancaire française à laquelle ont participé plusieurs institutions incluant notamment le Crédit agricole, la Banque postale, la Société générale , le Crédit mutuel et BNP Paribas.

« Pour les personnes les plus fragiles, celles qui ont accès à cette offre [spécifique], les frais d’incident bancaire ne pourront plus dépasser 20 euros par mois et 200 euros par an », a affirmé Bruno Le Maire.

« C’est une manière de soutenir les publics les plus fragiles, éviter qu’ils ne soient pénalisés par des frais d’incident bancaire qui sont insupportables », a-t-il expliqué.

Les banques vont aussi s'engager à promouvoir davantage l’offre bancaire « spécifique », qui est réservée aux clients en difficulté financière. Grâce à cette nouvelle promesse, le nombre de bénéficiaires doit progresser de 30 % en 2019, soit 130 000 personnes de plus, a dit le ministre.

« Les banques s’engagent à renforcer la promotion des services d’alerte et d’information auprès de tous leurs clients dans une optique de prévention des incidents de paiement », a confirmé la Fédération bancaire française par voie de communiqué.

« Elles s’engagent également à participer activement aux travaux visant à apporter des solutions aux problèmes liés aux représentations de prélèvements pouvant générer des incidents en cascade, avec l’ensemble des acteurs concernés », continue la communication officielle.

« L’offre spécifique » doit être proposée aux personnes en situation de fragilité financière par toutes les banques, depuis sa création, en 2014. L'offre consiste en un ensemble de services bancaires de base (tenue de compte bancaire, carte de paiement et de retrait, possibilité d’effectuer des virements et des prélèvements) au coût abordable de 3 euros maximum par mois.

Malheureusement, quatre ans après son lancement, seuls 375 000 clients en bénéficient, soit environ 10 % des personnes qui sont éligibles.

« C’est trop peu », avait déploré Bruno Le Maire dans une entrevue à la télévision, dimanche. Le ministre s'est engagé à faire un suivi afin de s'assurer que plus de personnes fragiles puissent bénéficier de l'offre. 

Les internautes ont vivement critiqué la nouvelle, la majorité affirmant que les 200 euros sont toujours trop élevés pour les démunis. 

Partager sur Facebook
76 76 Partages

Source: 20 minutes · Crédit Photo: Capture d'écran