Nouvelles : Les Mohawks pourraient prévoir d'autres actions au Québec

Les Mohawks pourraient prévoir d'autres actions au Québec

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Des manifestants autochtones ont bloqué la circulation près du pont Mercier et sur la route 344, à Kanesatake, près de Oka, ce lundi. 

Des véhicules avec des drapeaux des Premières Nations se sont arrêtés dans une action survenue peu de temps après que la Police provinciale de l’Ontario (PPO) ait procédé à une intervention pour démanteler les barricades des Mohawks sur les voies ferrées de Tyendinaga en Ontario.

« Nous ne sommes pas contents, nous sommes très en colère », a déclaré le secrétaire de la nation Mohawk de Kahnawake, Kenneth Deer, aux médias, ce lundi. « Nous croyons que la PPO a réagi de façon irrationnelle. »

Si le pont Mercier est maintenant dégagé, la route 344, elle, est toujours bloquée.

 «On est inquiet pour nos citoyens et la circulation qui est entravée. On n'est pas concernée directement avec cette barricade. J'ai parlé avec la SQ et le ministère des Transports. Il y a des choses qui sont en train de se mettre en place pour dévier la circulation », a indiqué le maire d'Oka, Pascal Quévillon, à CIME FM. 

Est-ce que les actions des communautés autochtones vont s'arrêter là?

« Nous ne révélons jamais nos plans à personne. Ça ne serait pas sage. Nous prendrons peut-être d'autres actions...ou pas », a fait savoir Kenneth Deer, aux médias.

D'après le reporter de Cogeco Nouvelles, Philippe Bonneville, les Mohawks pourraient à nouveau bloquer le pont d'ici la fin de la journée.

« Plusieurs dizaines de mohawks à bord de véhicules de type pick-up sont allés sur la route 132 et la route 138. Ils ont commencé par ralentir la circulation en faisant des patrouilles de retenue. Ils circulaient à 5-6 kilomètres/heure. Ç’a créé d’immenses bouchons de circulation à l’arrière. Puis, ils se sont immobilisés avec leurs véhicules, ils sont sortis avec des drapeaux et ils ont bloqué la circulation pendant 12 minutes. Par la suite, ils ont repris la route et ils ont quitté. On voit qu’il y a de la tension et un leader de la communauté mohawks qui est venu nous parler et il nous a dit qu’ils ne dévoileront pas leur stratégie. Mais je peux vous dire qu’il y a une possibilité qu’on bloque à nouveau le pont Mercier d’ici la fin de la journée », a-t-il expliqué.

Voici un communiqué du Conseil des Mohawks de Kahnawake, publié ce lundi (en anglais) :

Source: Global News, TVA Nouvelles, The Gazette, CTV News · Crédit Photo: Capture d'écran video