Nouvelles : Les normes canadiennes sont insuffisantes pour se protéger du coronavirus, selon des infirmières

Les normes canadiennes sont insuffisantes pour se protéger du coronavirus, selon des infirmières

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Alors que le coronavirus continue de marquer l'actualité à travers la planète, un syndicat d'infirmières canadiennes trouve que les normes fédérales sont insuffisantes pour lutter contre le coronavirus.

C'est CTV News qui rapporte cette nouvelle qui risque de faire le tour du pays. En effet, la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers a attaqué de plein fouet l’Agence canadienne de la santé publique. Elle lui reproche notamment que les normes fédérales soient insuffisantes pour lutter contre le coronavirus. La présidente de la Fédération, Linda Silas, a expliqué que les protocoles de sécurité ne sont pas adaptés à ce nouveau virus et qu'ils pourraient mettre en danger les vies de patients et de membres du corps médical. 

CTV News indique que l’Agence canadienne de la santé publique se défend comme elle peut de ces attaques. La chaîne de télévision souligne notamment qu'elle a mis à jour il y a peu ses directives concernant le traitement des patients atteints du coronavirus. Elle a également expliqué qu'elle allait progressivement les mettre à jour à chaque fois qu'elle en saura plus sur ce nouveau virus dont certaines caractéristiques sont encore assez floues.

Autrement dit, la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers réclame des protocoles de sécurité plus stricte pour éviter le moindre risque de propagation du virus. La sécurité est la préoccupation principale dans le discours de Linda Silas, relate CTV News. Comme le dit l'adage: «mieux vaut prévenir que guérir».

Selon elle, les protocoles de sécurité sont bien plus appropriés en Ontario, qui a établi ses propres standards, ou dans d'autres pays. Si CTV News indique que les protocoles de sécurité sont en conformité avec ceux de l'Organisation Mondiale de la Santé, cela n'est pas forcément rassurant. En effet, plusieurs pays, à l'instar des États-Unis, ont décidé d'aller plus loin dans leurs normes pour contrer la propagation du coronavirus le mieux possible. D'ailleurs, Linda Silas a conseillé aux employés du corps médical de suivre les normes ontariennes ou américaines.

Rappelons qu'au moment d'écrire ces lignes, le coronavirus a contaminé plus de 68 personnes et en a tué près de 1700 depuis le début de l'épidémie.

Source: CTV News · Crédit Photo: Adobe Stock