Nouvelles : Loire-Atlantique: Des plongeurs repêchent un corps sans tête ni jambes.

Loire-Atlantique: Des plongeurs repêchent un corps sans tête ni jambes.

Le corps flottait alors à proximité de la zone portuaire.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
16 16 Partages

Près de Nantes, à Saint-Herblain en Loire-Atlantique, les pompiers ont reçu le signalement d'un corps au niveau du quai Emile-Cormerais. Le corps en question n'avait pas de tête ni de jambes.

C'est Ouest France qui nous apprend que les pompiers auraient été contactés lundi en début d'après-midi.

Le signalement était clair, car on parlait alors de la présence d'un corps démembré.

Une équipe de plongeurs a donc été envoyée sur les lieux et c'est en le repêchant qu'on a confirmé que le corps n'avait plus de tête ni de jambes.

Le corps flottait alors à proximité de la zone portuaire.

Selon les médias locaux, le corps était en état très avancé de décomposition et pour le moment, les enquêteurs ne seraient pas encore parvenus à identifier de qui il s'agirait.

Toutefois, il semblerait que le cadavre serait celui d'un homme.

Une autopsie devait être pratiquée mardi en après-midi.

C'est la police judiciaire de Nantes qui sera chargée de l'enquête et les enquêteurs devront alors déterminer les circonstances entourant cette mort suspecte.

On ignore encore pour le moment s'il s'agirait d'une affaire de meurtre ou sinon, une mort accidentelle.

En effet, l'absence de membres sur le corps pourrait être expliquée par un moteur de bateau qui aurait passé à proximité du cadavre alors qu'il était sous l'eau.

Rappelons qu'en octobre 2017, un corps avait repêché dans la Loire à Nantes et les recherches avaient démontré qu'il s'agissait d'un étudiant de 20 ans qui était porté disparu, Hugo Poupet.

Le jeune homme avait chuté aux abords du palais de justice de Nantes et bien que des témoins avaient immédiatement appelé les secours, le corps du garçon avait été emporté par le courant. 

Partager sur Facebook
16 16 Partages

Source: BFMTV · Crédit Photo: Courtoisie