Nouvelles : Mario Dumont, à propos de la fillette décédée à Granby: “C’est Aurore l’enfant martyre”

Mario Dumont, à propos de la fillette décédée à Granby: “C’est Aurore l’enfant martyre”

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Les dernières nouvelles concernant le décès d'une fillette de 7 ans à Granby ont bouleversé bien des gens et parmi les personnalités publiques qui ont partagé leur consternation quant à cette histoire, l'ex-politicien et chroniqueur Mario Dumont a vivement réagi en comparant cette troublante histoire à celle d'Aurore l'enfant martyre.

Visiblement affecté par les derniers développements concernant cette troublante histoire, le chroniqueur a confié sur les ondes de LCN: "Les images d’Aurore l’enfant martyre, notre impression, c’est que c’est vieux. C’est un vieux Québec, avant que ce soit l’école publique pour tout le monde, avant la DPJ, avant les services sociaux... Mais ça s’est reproduit en 2019! Je capote!"

Au cours des dernières heures, on a appris que la fillette retrouvée lundi à Granby avait déjà subi des gestes de violence par le passé. De plus, on a aussi appris que des proches avaient même tenté d'obtenir la garde de la fillette, mais sans succès.

Toutes ces nouvelles informations font en sorte que le chroniqueur se questionne grandement à savoir comment une telle situation a pu en venir à cela.

Selon Dumont, à la lumière de toutes ces informations, il semble évident que plusieurs signaux d'alarme avaient été envoyés aux divers intervenants: "Elle avait été ‘’retirée de l’école’’... Excuse-moi, c’est quoi ça? Tu retires un enfant de l’école et ça ne soulève pas de questions!"

Rappelons que la fillette ne fréquentait plus l'école publique depuis plusieurs semaines, car elle avait désormais de l'école à la maison.

Selon plusieurs voisins, la fillette ne sortait jamais de la maison.

Enfin, Mario Dumont conclut en déclarant ce que plusieurs personnes doivent penser à l'heure actuelle: "Je pense qu’on est tous révoltés. L’histoire de cette petite fille là, c’est un film d’horreur», poursuit notre analyste, qui trouve qu’il est inacceptable à tout point de vue que ça soit arrivé dans le Québec d’aujourd’hui, et qu’on l’a échappée «solide»".

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Capture d'écran TVA Nouvelles