Nouvelles : MétéoMédia annonce que la maladie de Lyme risque d'être encore plus présente au Québec

MétéoMédia annonce que la maladie de Lyme risque d'être encore plus présente au Québec

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Les scientifiques prévoient qu'on devrait assister à une augmentation considérable des cas de maladies de Lyme au Québec dans les années à venir. En effet, les experts croient qu'en raison des changements climatiques, certains secteurs de la province pourraient devenir des zones privilégiées les tiques.

C'est suite à une étude de l’Université de la Caroline du Nord dans laquelle 7 régions des États-Unis ont été sous la loupe des chercheurs sur une période de 17 ans que les experts sont parvenus à établir des modèles qui prévoient une augmentation des cas de maladies de Lyme dans la province.

Selon l'étude, une augmentation des cas d'infection a été constatée dans le Midwest et le nord-est des États-Unis, des régions qui se trouvent à être des secteurs où le réchauffement hivernal est accentué.

Grâce à ce réchauffement, cela permet aux tiques de subsister et de progresser de plus en plus vers le nord et ainsi, on devrait voir de plus en plus d'insectes porteurs de la bactérie Borrelia, causant la maladie de Lyme, dans certains secteurs de la province.

En 2019, ce sont 415 cas de maladie qui ont été répertoriés, ce qui constitue un record jamais établi jusqu'ici.

Les statistiques indiquent que 298 de ces cas ont été contractés au Québec, 93 hors Québec et 24 demeurent d’origine inconnue.

La région qui a été la plus touchée est l'Estrie, avec 165 cas, tandis qu'en Montérégie, on a observé 95 cas et sinon, 70 cas à Montréal.

Selon de nombreuses agences de santé publique, une personne qui a été piquée par une tique devrait être soignée automatiquement de manière préventive et étant donné l'augmentation de cas de maladie de Lyme au Québec, mais également partout au Canada, il est essentiel que le message soit connu de tout le monde.

Enfin, notez bien qu'il est possible de consulter un outil en ligne produit par l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) du Québec afin de reconnaître les différents stades de la maladie.

Source: Meteomedia · Crédit Photo: Capture d'écran