Nouvelles : “Michael Jackson voulait que je lui lèche les mamelons puis il se masturbait ensuite”

“Michael Jackson voulait que je lui lèche les mamelons puis il se masturbait ensuite”

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
3,444 3.4k Partages

C'est moins d'un an après avoir fait la rencontre de James Safechuck que Michael Jackson avait fait l'acquisition du célèbre ranch Neverland, situé à 3 heures de Los Angeles.

Voilà donc que dans le tout nouveau documentaire intitulé Leaving Neverland, Safechuck a déclaré que le chanteur lui avait déclaré à l'époque avoir fait l'acquisition du ranch spécialement pour lui: "Il m'a dit qu'il allait acheter cette maison. Qu'elle serait à moi. Moi et Michael, nous y sommes allés plusieurs fois ensemble, on y allait parfois pendant une semaine."

Au début, tout cela semblait être un rêve pour Safechuck ainsi que sa maman, Stephanie.

Pour ajouter au côté fantastique de l'histoire, Safechuck et sa mère allaient être les premiers invités du célèbre ranch. 

Un vrai conte de fées en apparence.

Mais le rêve a rapidement pris une tournure cauchemardesque quand le chanteur a soudainement commencé à faire des attouchements au jeune garçon et à le violer alors qu'il amenait sa victime dans des recoins cachés de son grand ranch.

Aux dires de Safechuck, celui-ci se souvient très bien d'au moins dix endroits situés sur les lieux du ranch où le chanteur amenait sa victime afin de l'agresser: "Il amenait une couverture et il l'étendait par exemple sur le plancher d'un garde-robe et nous pouvions ensuite fermer la porte. Il y avait des petites clochettes installées un peu plus loin, donc lorsque quelqu'un s'approchait, il pouvait les entendre à l'avance. [...] Il y avait des baisers et du frottement, puis du sexe oral, puis il voulait que je lui suce ses mamelons et il se finissait lui-même."

Mais comme l'explique la victime, le chanteur ne se limitait pas seulement au garde-robe afin d'agresser le garçon.

Le chanteur avait fait construire plusieurs petits endroits qu'il présentait comme des "cachettes amusantes" pour lui et la victime et les agressions avaient lieu de façon quotidienne.

Les accusations portées par Safechuck contre Jackson n'ont certainement pas aidé à la vente du ranch Neverland qu'on tente de vendre pour une troisième fois cette année.

Alors que le ranch est maintenant affiché à un prix de 31 millions de dollars, celui-ci se vendait pour la somme de 100 millions de dollars en 2016.

Partager sur Facebook
3,444 3.4k Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie