Nouvelles : “Mon fils a été suspendu 5 jours pour avoir battu son harceleur. En tant que parent, je suis censée être en colère contre lui.“

“Mon fils a été suspendu 5 jours pour avoir battu son harceleur. En tant que parent, je suis censée être en colère contre lui.“

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Allison Arnall Davis est une maman qui vit à Springfield, dans le Missouri, et son fils a récemment eu des ennuis à l'école. La mère a partagé son histoire aux internautes et comme vous le verrez, vous comprendrez assez rapidement pourquoi plusieurs parents ont fait part de leur soutien à Allison!

"Mon fils a écopé de cinq jours de suspension pour s'être battu avec l'enfant qui le tourmente et l'intimide depuis le collège.

En tant que parent, je sais que je suis censée être en colère contre lui pour avoir eu recours à la violence ou pour avoir été suspendu, mais je ne le suis pas.

Pas même un peu.

Pendant des années, l'école a échoué quant à Drew.

Quand ce gamin a menacé de battre Drew avec plusieurs de ses amis, l'école n'a rien fait.

Quand ce gamin a suivi Drew dans le couloir en le menaçant et se moquant de lui et que tout a été capturé sur vidéo, l'école n'a rien fait.

Quand d'autres enfants ont dit aux enseignants et aux administrateurs que ce gamin menaçait Drew, l'école n'a rien fait.

Quand ce gamin s'est exprimé sur les médias sociaux, avec des messages vocaux et des menaces par SMS, l'école n'a rien fait.

Quand ce gamin a menacé Drew encore et encore dans chaque classe qu'ils ont eu ensemble, l'école n'a rien fait.

L'école n'a jamais puni le gamin qui a menacé et intimidé Drew encore et encore.

Au collège, Drew avait peur de marcher dans les couloirs par crainte que ce gamin et ses complices se moqueraient et menaceraient Drew.

Il a arrêté d'en parler aux adultes parce qu'ils n'ont jamais puni l'intimidateur et cela a simplement aggravé la situation.

J'ai envoyé un long courriel à l'école au début de l'année afin de les supplier de faire quelque chose parce que Drew a refusé d'en parler aux adultes à l'école parce qu'il savait que cela ne lui ferait aucun bien.

Drew avait quatre cours avec ce gamin et il ne laissait jamais Drew seul.

Leur solution et leur réponse ont été de faire signer à Drew et à son intimidateur un contrat de "sans contact".

Sérieusement?

Je suis presque certaine que j'ai roulé des yeux en apprenant cela.

Et, comme Drew, j'ai renoncé à essayer d'amener l'école à faire quelque chose qui empêcherait ce gamin d'intimider Drew.

Lorsque ce gamin a menacé Drew (alors qu'il était dans le bus) et qu'il en est ensuite venu à se moquer de son père, puis à menacer Jackson, son frère de 11 ans, Drew a décidé qu'il allait cesser de compter sur l'école et les adultes qui sont censés le protéger.

Il a décidé qu'il ferait quelque chose.

Trois coups de poing et son tyran a crié comme un bébé, ses amis se taisaient, et ce matin, l'intimidateur ne voulait même pas le regarder.

Problème résolu.

En tant que parent, je sais que je suis censée être en colère contre lui pour avoir eu recours à la violence ou pour avoir été suspendu, mais je ne le suis pas.

Pas même un peu."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Love That Matters · Crédit Photo: Capture d'écran