Nouvelles : «Mon monde serait si différent si tu étais encore en vie»

«Mon monde serait si différent si tu étais encore en vie»

​La mort d'un être cher est toujours difficile.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La mort d'un être cher est toujours difficile. Holly Riordan a décidé d'écrire un texte sur son deuil, même si cela fait des années qu'elle a perdu une personne si chère à ses yeux, puis de le publier sur Thought Catalog. Voici une traduction libre de son histoire :

« Si tu étais là… Ça ne fait pas de différence que tu sois décédé depuis des années. Ça ne fait pas de différence que la moitié des personnes qui sont maintenant dans ma vie ne t'aient même jamais rencontré. Je pense toujours à toi tout le temps. Je souhaite toujours que tu sois ici. Après tout, tout serait si différent si tu étais encore en vie. Bien sûr, quand je dis "tout", je ne parle pas vraiment de tout. Les chances sont que je vivrais toujours sous le même toit et j'aurais le même travail. Je sortirais toujours avec le même garçon et m'occuperais du même chien. Seules les petites choses changeraient, mais ce sont les petites choses qui comptent le plus. Si tu étais encore en vie, je n'aurais pas besoin de repousser ces souvenirs heureux, car ils sont trop douloureux pour être rejoués dans ma tête. Je penserais à eux et je sourirais, puis je prendrais le téléphone pour t'appeler. »

« Si tu étais encore en vie, j’aurais une autre personne à présenter à mon petit ami. Une personne de plus pour m'embarrasser avec des histoires maladroites sur mon enfance. Encore une personne pour l’accueillir dans notre foutue famille. Si tu étais encore en vie, il y aurait une autre personne qui applaudirait pendant le feu d'artifice du 4 juillet. Une autre voix hurlant au match de baseball et une autre voix chantant une chanson stupide à la radio. Si tu étais encore en vie, il y aurait un tatouage de moins ornant mon corps. Une date de moins qui me fait éclater en sanglots chaque année. Ton anniversaire serait la seule date qui me rappelle de toi, et on passerait un bon moment à fêter ça. Si tu étais encore en vie, il ne me resterait une personne de plus à appeler chaque fois que j’ai besoin d’un chauffeur désigné. Encore une personne à me crier dessus pour avoir agi comme une enfant. Une personne de plus pour me faire sentir que mon absence serait remarquée. »

« Si tu étais encore en vie, il y aurait une autre invitation à envoyer pour mon mariage. Encore une personne avec qui danser sur The Electric Slide. Encore une personne à pleurer et à me dire combien ils sont heureux pour moi et mon nouveau mari. Si tu étais encore en vie, j’aurais une autre personne à qui faire visiter mon nouvel appartement. Une personne de plus à garder mon chien pendant mes vacances. Encore une personne pour me dire qu’elle est fière de tout ce que je suis devenue. Si tu étais encore en vie, je n'aurais pas à te parler par le biais de prières ou de mes rêves. Je pourrais t'envoyer un texto, t'écrire une lettre ou simplement me présenter chez toi au beau milieu de la nuit, et tu serais heureux d’écouter. Si tu étais encore en vie, je n’aurais pas repoussé certaines personnes. »

« Je ne serais pas aussi pessimiste et froide que maintenant. Je ne serais pas si terrifiée de perdre quelqu'un à nouveau, quelqu'un qui m'importe autant que toi. Mais si tu étais encore en vie, je n’aurais peut-être pas réalisé que la mentalité "vis chaque jour comme si c’était ton dernier" est légitime. Je dois chérir chaque instant pendant que je le peux encore et dire à ma famille que je les aime le plus souvent possible. Même si tu me manques, je te suis reconnaissante de ce que tu m'as appris pendant ton séjour avec moi et de ce que tu vas continuer à m'apprendre maintenant que tu es parti. »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Thought Catalog · Crédit Photo: Courtoisie