Nouvelles : Ne supportant plus le confinement, un retraité de 71 ans tue sa femme puis se suicide

Ne supportant plus le confinement, un retraité de 71 ans tue sa femme puis se suicide

Une histoire épouvantable.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Il s'agit d'une des histoires les plus effroyables de la semaine et elle nous vient d'Angleterre où un retraité de 71 ans, ne supportant plus le confinement, a poignardé sa femme à mort avant de se suicider.

C'est le Daily Mail qui rapporte l'histoire d'Alan Smith, un retraité britannique de 71 ans dont la vie a pris une tournure tragique au cours des derniers jours. En effet, le média britannique explique que mercredi dernier, cet ancien peintre et décorateur a poignardé sa femme Elsie, âgée aussi de 71 ans, avant de se donner la mort dans leur maison de Cambridge. La raison d'un événement aussi effroyable ? Il semblerait que le septuagénaire ne supportait plus le confinement lié à la crise du coronavirus.

Le Daily Mail indique que les autorités britanniques ont ouvert une enquête. Pour le moment, il y a plusieurs éléments qui demeurent flous dans cette histoire. Par exemple, on ne sait pas quel fut l'élément déclencheur qui a poussé Alan Smith a passé à l'acte. On sait simplement qu'Elsie a été retrouvée avec des coups de couteau dans le cou et dans la tête. Le corps d'Alan a, quant à lui, été retrouvé dans son lit.

Des voisins du couple ont confié au Daily Mail qu'Alan et Elsie ne semblaient pas très bien vivre cette période de confinement. Ils avaient notamment peur de manquer de nourriture et de ne pas avoir accès à leurs médicaments. « La crise du coronavirus aurait facilement pu le pousser à bout. Toutefois, on ne sait pas exactement ce qu'il s'est passé. La police ne nous a rien dit », a déclaré Dennis Kingsley, un membre du voisinage.

Les autorités essayent donc de faire la lumière complète sur cette histoire tragique qui pourrait bien être un des dommages collatéraux du confinement au Royaume-Uni. Malheureusement, il semblerait que cette période de quarantaine voit les violences conjugales augmenter un peu partout à travers la planète.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Adobe Stock