Nouvelles : Netflix dévoile la bande-annonce très troublante du documentaire sur Luka Rocco Magnota.

Netflix dévoile la bande-annonce très troublante du documentaire sur Luka Rocco Magnota.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Netflix a enfin dévoilé la bande-annonce faisant la promotion de son documentaire à propos de Luka Rocco Magnota et ça glace littéralement le sang.

C'est à la mi-décembre que la sortie de la série documentaire est prévue et celle-ci sera présentée sous la forme de 3 épisodes.

Disons-le, la bande-annonce risque de bouleverser les spectateurs qui ont le coeur sensible et celle-ci rappellera certainement de mauvais souvenirs à ceux et celles qui avaient été hantés par les méfaits horribles du tueur.

D'ailleurs, la série documentaire se penchera sur les faits et gestes de Magnotta, et ce, en faisant la lumière sur les premières vidéos qu'il avait publiées sur le web et dans lesquelles il torturait des chats.

La série intitulée "Don't F**k With Cats: Hunting An Internet Killer" sera présentée à partir du 18 décembre. Voici la bande-annonce:

Comme on peut le constater lors du visionnement de la bande-annonce, tout débute au moment où Magnotta avait publié la vidéo intitulée "1 boy 2 kittens" dans laquelle il tuait deux chats. La vidéo avait profondément traumatisé plusieurs internautes, dont certains qui s'étaient réunis afin de mener une chasse à l'homme dans le but de retrouver l'auteur.

La série documentaire reviendra donc sur cette opération menée par des internautes qui se disaient déjà convaincus que les actions de Magnotta deviendraient de plus en plus dangereuses au fil du temps.

Il y a quelques semaines, lors de l'annonce de la sortie de la série documentaire, l'équipe de production de la série documentaire avait assuré aux spectateurs qu'ils vivraient un suspense comparable à un film policier.

L'enquête internationale qui avait été déclenchée à la suite du meurtre commis par Magnotta sera aussi couverte par la série documentaire. Rappelons que le tueur avait envoyé des morceaux de sa victime par la poste et que suite à son évasion du pays, les forces policières l'avaient recherché à Toronto, Montréal, Paris, Los Angeles, New York, Las Vegas, Berlin et Londres.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Narcity · Crédit Photo: Capture d'écran