Nouvelles : Nouvelle augmentation des prix au Québec, cette fois-ci c'est au tour de la bière.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Nouvelle augmentation des prix au Québec, cette fois-ci c'est au tour de la bière.

Il faudra se préparer à débourser plus.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
429 429 Partages

Le prix de la bière subira une hausse dès le 1er avril prochain et ce n'est pas du tout un poisson d'avril à l'avance.

Dans l'annonce faite par la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ), on y apprend qu'on devrait constater à partir de cette date une hausse de 2 à 2,3 %, selon la teneur en alcool des produits.

La Régie des alcools fixe des prix minimums que les établissements doivent respecter et ainsi, la hausse du 1er avril fera en sorte que la bière comportant moins de 4,1 % d'alcool par volume devra se vendre à un prix minimal de 3,0372 $ le litre, tandis que le prix minimal pour la bière contenant au moins 4,1 % et au plus 4,9 % sera de 3,2081 $ le litre. Il en coûtera 3,3279 $ le litre pour la bière à plus de 4,9 % et au plus 6,2 % d'alcool et enfin, le prix minimal pour la bière comportant plus de 6,2 % d'alcool par volume sera de 3,4395 $ le litre.

C'est la Régie des alcools, des courses et des jeux qui a le mandat de fixer le prix de vente minimal de la bière dans les épiceries.

Cette hausse de 2% risque de faire couler beaucoup d'encre étant donné que des experts ont expliqué qu'il s'agissait de la hausse la plus importante du genre en 7 ans. Il restera maintenant à savoir si ce sont les clients qui écoperont de la hausse ou si ce sont les détaillants ou l'industrie qui absorbera une partie de cette hausse.

Un regroupement de détaillants déclarait récemment que la plupart des établissements du Québec étaient déjà contraints de vendre la bière à des prix qui sont bien au-delà du prix minimal fixé par la Régie. En d'autres mots, la hausse ne devrait pas trop se faire ressentir auprès des clients qui se rendront dans des épiceries, or les clients de Costco et des établissements à rabais comme le Dépanneur Rapido pourraient observer une légère hausse du prix de certains produits.

Partager sur Facebook
429 429 Partages

Source: La Presse
Crédit Photo: Courtoisie