Nouvelles : On a désormais plus de détails sur l’accident d’hélicoptères qui a coûté la vie à 13 militaires français

On a désormais plus de détails sur l’accident d’hélicoptères qui a coûté la vie à 13 militaires français

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Alors que ce lundi soir un accident impliquant deux hélicoptères de l'armée française a coûté la vie à 13 militaires français, on en sait désormais un peu plus sur ce terrible événement qui s'est déroulé au Mali.

C'est Le Parisien qui rapporte ces informations supplémentaires sur cette tragédie qui s'est déroulée au Mali ce lundi soir aux alentours de 19h40. Comme l'a dit Emmanuel Macron sur sa page Facebook officielle «‪Treize de nos militaires sont morts hier au Mali. Ils étaient engagés dans une opération de combat contre des terroristes. Ces treize héros n’avaient qu’un seul but : nous protéger. Je m’incline devant la douleur de leurs proches et de leurs camarades».‬ Les deux hélicoptères en question étaient un Tigre et un Cougar. L'accident a eu lieu alors qu'ils étaient en train de traquer un groupe de terroristes. Dans un communiqué, l'État-major des Armées indique que la piste privilégiée pour expliquer un tel accident est qu'un abordage aurait eu lieu entre les deux aéronefs.

Le Parisien raconte que l’on connait aussi les identités des 13 militaires. D'ailleurs, les comptes de l'Armée de Terre sur les médias sociaux ont passé une bonne partie de la journée à leur rendre hommage. Il y avait des militaires du 2e régiment étranger de génie de Saint-Christol, du 4e régiment de chasseurs de Gap et du 5e régiment d'hélicoptères de combat de Pau. Il s'agit respectivement de Jérémy Leusie, d'Andreï Jouk, Romain Chomel de Jarnieu, Alexandre Protin, Antoine Serre, Valentin Duval, Nicolas Mégard, Benjamin Gireud, Clément Frisonroche, Alex Morisse, Pierre Bockel, Julien Carrette et Romain Salles de Saint-Paul. 

Depuis que la nouvelle est tombée ce mardi à 9h30, les hommages se succèdent que cela soit à la télévision, à la radio sur les médias sociaux et même à l'Assemblée nationale qui a observé une minute de silence. On pense notamment aux propos tenus sur Twitter par le Premier ministre Édouard Philippe. Il a tout d'abord écrit «Treize des nôtres sont morts dans leur mission contre les terroristes islamistes au Sahel. Je pense à leurs familles, à leurs proches, à leurs frères d’armes. À ces héros tombés pour leur pays, nous devons tous notre infinie gratitude». Il a ensuite ajout ceci: «Il y a peu de mots pour dire la reconnaissance d’une nation qui, grâce à l’engagement d’hommes et de femmes, peut vivre libre. C’est un immense privilège».

Malheureusement, Le Parisien indique que 38 militaires français sont morts depuis le début de cette opération au Mali.

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Youtube