Nouvelles : «Oui, j'ai frappé mon enfant, mais je l'ai fait par amour...»

«Oui, j'ai frappé mon enfant, mais je l'ai fait par amour...»

Oui, vous avez bien lu.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Parfois dans la vie, certaines de vos peurs peuvent vous faire faire des choses complètement insensées comme cette mère de famille qui a une peur bleue des araignées et qui n'a pas eu le choix de frapper sa petite fille qui avait une araignée sur elle.

C'est le site web d'informations et de divertissement Love What Matters qui rapporte cette histoire complètement hors du commun qui va forcément faire réagir beaucoup d'entre vous tant il s'agit d'un récit qui soulève de nombreuses questions. En effet, au Texas, Megan Garcia, une mère de famille américaine de 32 ans qui a une peur bleue des araignées n'a pas eu le choix de frapper sa petite fille qui avait une araignée sur elle. Tout a commencé alors que Megan était avec ses deux enfants pour une séance photo en pleine nature. Vous savez, ce genre de séance photos où tout le monde est très bien habillé et où tout le monde a l'air très heureux.

Tous les ingrédients étaient réunis pour que cette famille passe un agréable moment en pleine nature. Malheureusement, c'était sans compter la peur immense pour les araignées qu'entretient Megan. En effet, en pleine séance photo, elle voit que la plus jeune de ses filles a une grosse araignée sur sa robe et c'est à ce moment-là qu'elle commence à paniquer comme rarement elle a fait dans sa vie. 

Ainsi, elle devient complètement hors de contrôle. D'ailleurs le témoignage qu'elle donne à Love What Matters résume parfaitement la situation: « J'ai couru vers mon cher et tendre enfant et je l'ai frappé à la poitrine pour que l'araignée s'en aille ». Oui, vous avez bien lu. Pourtant ce n'est pas tout, le plus déstabilisant est à venir. 

En effet, toujours dans son témoignage à Love What Matters, elle déclare: « Après avoir frappé mon enfant, je l'ai trainé le long du sol pendant un long moment. En plus de lui avoir fait subir tout ça, je l'ai fait tomber à deux reprises. Par la suite, mon autre enfant s'est mis à paniquer et la séance photo s'est terminée de la pire des manières ». Heureusement, Megan Garcia semble aujourd'hui prendre toute cette histoire avec le sourire, surtout qu'elle n'a pas blessé son enfant. Elle espère simplement que les gens ne vont pas la prendre pour une mauvaise mère parce qu'elle a frappé malencontreusement son enfant.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Love What Matters · Crédit Photo: Courtoisie