Nouvelles : Patrick Balkany au tribunal: «Je n’ai jamais reçu de dessous-de-table. Jamais ! Jamais Jamais !»

Patrick Balkany au tribunal: «Je n’ai jamais reçu de dessous-de-table. Jamais ! Jamais Jamais !»

Une déclaration peu convaincante.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Oui, vous avez bien lu et non, il ne s'agit pas d'un texte du Gorafi. C'est bien la phrase qu'a déclarée Patrick Balkany devant le tribunal lors de son procès où il est accusé notamment de.. corruption. Un moment surréaliste qui risque de rester dans les annales de la justice française pour un bon moment.

C'est 20 minutes qui rapporte cette nouvelle dont on ne sait pas si on doit en rire ou en pleurer tant cela illustre parfaitement la descente aux enfers du couple Balkany et en particulier de Patrick qui semble être arrivé à court de munitions lors de son procès. En effet, alors qu'Isabelle et Patrick Balkany sont actuellement jugés pour « blanchiment de fraude fiscale ». Patrick Balkany a fait une déclaration complètement surréaliste au tribunal, il a prononcé la phrase suivante: « Je n’ai jamais été accusé de corruption ». On a dû se pincer pour être sûr qu'on ne rêvait pas.

Pour celles et ceux qui n'ont pas suivi l'affaire Balkany, Wikipédia rappelle que « la justice française s'intéresse à l'acquisition par Isabelle et Patrick Balkany, respectivement première adjointe au maire et député-maire Les Républicains de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), de plusieurs propriétés à Saint-Martin, à Marrakech et à Giverny ainsi qu'un compte ouvert auprès de la filiale suisse de la banque néerlandaise ABN AMRO en juillet 1994 ».

D'ailleurs, toujours lors de la même journée, 20 minutes raconte que lorsque le juge évoque ce fameux compte en suisse et les immenses sommes d'argent qui y ont transité, Patrick Balkany répond simplement qu'il n'est pas au courant des détails de cette affaire et que c'est la responsabilité de son gestionnaire de fortune en affirmant que c'était lui qui « s'occupait de tout ».

20 minutes indique que dans cette affaire, Patrick Balkany risque jusqu'à 10 ans de prison alors qu'il a tout de même 70 ans. Le quotidien rappelle que c'est Didier Schuller, ancien ami du couple Balkany, qui a révélé toutes ces informations au grand jour. En effet, selon les informations de Wikipédia, « ce dernier estime à 33 millions d'euros les sommes blanchies par Patrick Balkany en Suisse, au Liechtenstein et à Saint-Martin. Des informations qui avaient été publiées dans Mediapart ».

Source: 20 minutes · Crédit Photo: Facebook