Nouvelles : Plus de 30 morts et 300 blessés dans un violent séisme en Papouasie Nouvelle-Guinée

Plus de 30 morts et 300 blessés dans un violent séisme en Papouasie Nouvelle-Guinée

Des morts par dizaines et des blessés par centaines.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
146 146 Partages

Un énorme tremblement de terre d'une magnitude de 7,5 sur l'échelle de Richter a frappé la Papouasie Nouvelle-Guinée, dans la nuit de dimanche à lundi, près de la ville de Porgera.

Pour le moment, selon les informations de BFMTV, on rapporte au moins 30 morts et plus de 300 blessés.

Le séisme a provoqué de graves glissements de terrain entraînant la rupture des lignes électriques.

La Papouasie-Nouvelle-Guinée est située au sud-ouest de l'océan Pacifique et comprend la moitié orientale de la Nouvelle-Guinée et ses îles au large. Ce pays d'une grande diversité culturelle et biologique est réputé pour ses plages et ses récifs coralliens. À l'intérieur des terres se trouvent des volcans en activité, le mont Wilhelm en granite, une forêt tropicale dense et des sentiers de randonnée tels que la Kokoda Track. Le pays abrite également des villages tribaux traditionnels, dont beaucoup possèdent leur propre langue.

La ville de Porgera abrite l'une des plus importantes mines d'or du monde, produisant 16,8 tonnes d'or par an et exploitée par la compagnie minière canadienne Barrick Gold, la première société aurifère au monde derrière la l'américaine Newmont Mining et la sud-africaine Goldfields.

Après l’achat de la mine par Barrick Gold en 2006, des associations humanitaires se sont inquiétées des exécutions et des viols qui, selon leurs enquêtes, auraient été commis par des gardiens de sécurité de la mine de Porgera.

Il s'agit d'une histoire en développement et nous vous donnerons plus de détails aussi tôt que de nouvelles informations seront disponibles, concernant cet important tremblement de terre d'une magnitude de 7,5 sur l'échelle de Richter qui a eu lieu, ce dimanche, près de la ville de Porgera, en Papousasie Nouvelle Guinée. 

Voici un reportage de BFMTV: 

Partager sur Facebook
146 146 Partages

Source: BFMTV · Crédit Photo: Courtoisie