Nouvelles : Plus de 40 ans de prison pour 2 prêtres qui ont agressé des enfants sourds

Plus de 40 ans de prison pour 2 prêtres qui ont agressé des enfants sourds

13 victimes âgés entre 4 et 17 ans ont témoigné

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

En Argentine, deux prêtres ont agressé des enfants sourds pendant plusieurs années. Arrêtés par les forces de l'ordre dans leur folie, ils viennent d'être condamnés à plus de 40 ans de prison. 

C'est Paris Match qui rapporte cette nouvelle qui risque de faire couler beaucoup d'encre aux quatre coins de la planète. En effet, en Argentine, 2 prêtres ont été condamnés à plus de 40 ans de prison pour avoir agressé des enfants sourds. Alors qu'ils officiaient à l'institut Provolo, Nicola Corradi et Horacio Corbacho ont abusé sexuellement de plusieurs enfants malentendants pendant plusieurs années. En plus des accusations de d'agression, ils étaient également accusés de corruption de mineurs ainsi que de mauvais traitements. 

Pour toutes leurs exactions, ils ont été condamnés respectivement à 42 et 45 ans de prison alors qu'ils encouraient jusqu'à 50 ans de prison. Paris Match rappelle que leur procès avait débuté au mois d'août dernier dans la ville de Mendoza dans l'ouest de l'Argentine. Au total, le magazine explique que 43 dossiers ont été passés au crible en plus d'auditionner 13 victimes âgés entre 4 et 17 ans. Nicola Corradi et Horacio Corbacho  sont âgés respectivement de 83 et 59 ans, ils risquent donc de passer le reste de leur vie derrière les barreaux. 

Paris Match indique qu'un troisième individu, un jardinier, a quant à lui, été condamné à 18 ans derrière les barreaux pour agression. Toutefois, ce ne sont pas les premières personnes qui travaillaient pour l'institut Provolo qui ont été condamnées par la justice argentine. En effet, le magazine explique que Jorge Bordon, un ancien servant de messe de 50 ans avait été condamné à 10 ans de prison pour avoir agressé 5 enfants. 

Si l'institut Provolo a fermé en 2016 en raison de ce scandale, il semblerait qu'il y ait encore d'autres individus qui y travaillaient qui doivent comparaître devant la justice. En effet, Paris Match parle d'une quinzaine d'autres accusés. Il s'agit donc d'un dossier à suivre de très près.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Paris Match · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Youtube